Aude de Tocqueville

  • Atlas des cités perdues Les villes sont mortelles comme les civilisations et peuvent disparaître de la carte du monde. L'Atlas des cités perdues relate les destins inattendus et pourtant bien réels de plus de quarante cités aujourd'hui disparues. De la courte et délirante aventure de Sanzhi à Taïwan, née de l'imagination de promoteurs passionnés de design futuriste, à la splendide cité sumérienne de Mari perdue au coeur de la Syrie, sans oublier Prypiat en Ukraine, désertée du jour au lendemain après la catastrophe nucléaire de Tchernobyl ; chacune de ces villes abandonnées dévoile ses mystères. Folie des hommes, catastrophe naturelle, événement historique, déclin économique... quelles que soient leurs causes, ces disparitions nous interrogent, nous fascinent et hantent nos mémoires.

  • La cloche de l'église sonnant l'angélus, les carrioles à cheval alignées sur la grand-place, l'impressionnante carrure du maréchal-ferrant dans son atelier, les harangues du curé dans sa chaire, les veillées à la lumière de la lampe à huile, les bavardages des commères au lavoir, la fière allure du maire sur son estrade lors des comices : ces images d'un passé encore proche, mais qui semble parfois plus que révolu, racontent un monde dont nous tirons nos racines, celui de nos grands-parents et de nos arrière-grands-parents, dans la France rurale des années 1900. A travers l'évocation des villages d'hier et la savoureuse description de la vie quotidienne des fermiers, artisans et notables qui les peuplaient, cet ouvrage pénètre avec délices dans un univers clos, intimement lié à la terre qui le porte. Rassemblant témoignages et photographies anciennes, il fait revivre ce monde d'entraide et de solidarité, qui faisait du village le coeur battant de la vie sociale de l'époque.

  • Suivant son chemin en nomade sans se soucier des courants artistiques de son époque, le peintre et photographe Georges Gasté (1869-1910) a immortalisé avec passion et sincérité la vie de tous les jours dans les pays où il a vécu : l'Algérie, l'Egypte et l'Inde. Soigner l'idée avant la forme, éviter le détail pittoresque, rechercher jusqu'à l'obsession l'émotion et la vérité : de ses principes picturaux ou photographiques est née une oeuvre vibrante et sensible, d'une surprenante modernité.
    Loin de l'Orient fantasmé qui plut tant aux artistes orientalistes de son temps, ses portraits au regard intense, ses photos joyeuses ou mélancoliques, ses scènes de rue, racontent une réalité bien loin d'un mirage, à la charnière entre deux siècles. Publié à l'occasion de l'exposition hommage consacrée à Georges Gasté par le musée Lambinet de Versailles, cet ouvrage d'Aude de Tocqueville nous permet de redécouvrir cet artiste dont le projet fut de reproduire, encore et toujours, l'intensité du réel.

  • « Garde tes songes », les cartons protégeant depuis plus de cent ans tableaux, lettres et photos portaient tous la même devise, la devise d'un rêveur acharné, d'un peintre-voyageur fou d'Orient, Georges Gasté. En découvrant l'oeuvre et le destin tragique

  • La tour Eiffel, le Sacré-Coeur, Notre-Dame, les ponts de la Seine balayés par les vents d'automne, les parties de pétanque sur la place Dauphine, les terrasses animées des cafés ; pourrait-on imaginer la capitale sans ces images ? Elles font le paysage historique et humain de Paris, images magiques qui font dire au touriste de passage comme au parisien : " Ça, c'est Paris ! ".
    C'est ce Paris éternel que raconte Aude de Tocqueville, en suivant le fil conducteur d'une journée buissonnière dans la capitale. De l'heure du premier café au " gai Paris " des noctambules, au rythme de la vie des quartiers et des parisiens, à travers un texte vivant et érudit, truffé de références historiques et littéraires.

  • « Garde tes songes », les cartons protégeant depuis plus de cent ans tableaux, lettres et photos portaient tous la même devise, la devise d'un rêveur acharné, d'un peintre-voyageur fou d'Orient, Georges Gasté. En découvrant l'oeuvre et le destin tragique de ce jeune garçon ébouriffé aux yeux moqueurs, Aude de Tocqueville a choisi de le ressusciter. Des ruelles d'Alger aux souks du Caire, en passant par les marchés de Madurai, cette fervente voyageuse arpente, cent ans après la mort de Gasté, les lieux où il vécu et recompose l'itinéraire de ce révolté qui dédia ses oeuvres à la célébration des plus humbles. Nous la suivons dans ces pays de lumière où elle dresse le portrait sensible d'un virtuose, célébré par l'écrivain Yasmina Khadra comme « un artiste authentique, humaniste avant l'heure [...] Très tôt arrivé à ce constat sans appel : il n'est pire camisole que l'étroitesse des esprits ».

    Création Studio Flammarion Photos : Collection particulière de l'auteur.

  • Durant les Trente Glorieuses, la France et Paris en particulier connaissent un spectaculaire développement économique, social et culturel. Au coeur d'innovations dans tous les domaines, la capitale est alors portée par un formidable élan.L'essor économique et industriel de l'époque modernise complètement la vie des Parisiens. Paris brille de tous ses feux : ravalement de façades, émergence de nouveaux quartiers, créations culturelles et artistiques...Au travers d'une riche iconographie et de thématiques variées, Il était une fois Paris et les Parisiens offre un voyage nostalgique à tous les amoureux de la ville.


  • que de changements dans la vie des familles durant les trente années qui suivent la seconde guerre mondiale ! d'une société rurale au mode de vie encore traditionnel, la france passe à une société de consommation de masse, industrialisée et standardisée.
    au fil d'une iconographie riche et variée, des photographies aux publicités en noir et blanc ou en couleurs, on se remémore des souvenirs ou bien on découvre le cadre de vie des familles de l'époque. l'émancipation des femmes, le rôle du père et des grands-parents, les loisirs et les vacances, la vie quotidienne des familles françaises en ville ou à la campagne : autant de sujets développés avec sensibilité dans ce bel ouvrage.
    après la pénurie vient une frénésie de consommation, c'est l'époque : des bas nylon et des bikinis ; des appareils électroménagers qui allègent le travail de la mère de famille ; de la 2cv rutilante qui emmène les jeunes couples en vacances ; des premiers postes de télévision devant lesquels la famille campe pour écouter les nouvelles du soir, de " l'etat providence " qui, du berceau à la tombe, encadre la vie de chacun.


  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • En France, on ne trouve pas un village sans église : elles sont au moins 45 000! Nous en avons sélectionné 365, parmi les plus belles églises, chapelles, abbayes et cathédrales de France, provenant de toutes les régions et de toutes les époques. Petites églises de villages ou grandes et puissantes cathédrales, elles constituent une part fondamentale de l'identité française.De la modeste église mérovingienne de Germigny-des-Près à l'église Notre-Dame du Ronchamp construite par Le Corbusier, en passant par les chefs-d'oeuvre de l'art roman et de l'art gothique, ce livre invite à découvrir l'histoire de l'architecture religieuse en même temps qu'il permet de mieux connaître les régions françaises.Ces églises et abbayes sont présentées par ordre alphabétique du nom de leur ville, pour permettre à chacun de retrouver facilement l'église qui lui tient à coeur.Un nouveau volume dans cette collection à succès qui enchantera tous les amateurs du patrimoine français.

  • Ce somptueux album est une invitation au plaisir de découvrir la beauté et la diversité des villages sélectionnés depuis 1982 par l'association des plus beaux villages de france.
    De l'alsace au pays basque, de la normandie à la provence, tous sont beaux et différents. né sous la protection d'une forteresse ou d'une abbaye et ceinturé de remparts, tapi au fond d'un vallon et épousant la courbe d'une rivière, perché dans le ciel et veillant sur une cascade d'horizons, chaque village est riche de sa propre identité, héritée de son histoire et des activités ancestrales ou contemporaines de ses habitants.
    En 224 pages et près de 300 photos originales, cette nouvelle édition, enrichie de 12 nouvelles destinations, dresse un panorama spectaculaire et passionnant de ces villages d'exception, convie à flâner dans le labyrinthe de leurs rues et ruelles, met en exergue, d'un site à l'autre, le lieu magique, la balade incontournable, la fête à ne pas manquer.

  • Cet ouvrage vous permettra d'admirer les plus beaux villages qui se sont développés, à l'époque médiévale, sur les quatre routes françaises de Saint-Jacques. Leur richesse architecturale et artistique mérite d'être contée.

    Il nous est difficile, aujourd'hui, d'imaginer ce Moyen Âge baigné de spiritualité, qui jette ses fils sur les grandes routes de pèlerinage ! En ces temps d'insécurité et de violence, l'Église dispense secours et consolation à ceux qui prient les saints et implorent le ciel. Pendant plusieurs siècles, des milliers d'hommes et de femmes venus de l'Europe entière convergent ainsi vers Saint-Jacques-de- Compostelle, en Galice, pour aller vénérer le tombeau de l'évangélisateur de l'Espagne. L'Église attise fortement la légende du saint, une manière de renforcer la prépondérance de la Chrétienté sur les Maures.

    La France se couvre alors de sanctuaires et d'auberges, édifiés sur les quatre principales routes de Compostelle, celles de Tours, du Puy, de Vézelay et d'Arles, et leurs variantes. Grâce à la manne que représente la foule des pèlerins, les villages connaissent un extraordinaire développement. Chacun veut sa relique - objet d'un véritable commerce - pour devenir une étape prestigieuse sur les chemins menant à Compostelle.

    Aujourd'hui, des pèlerins traversent la France en mettant exactement leurs pas dans ceux qui les ont précédés. Défi sportif, leur voyage devient bien souvent une aventure spirituelle. S'émerveillant devant les vastes basiliques et les humbles chapelles, nées de cette fièvre constructrice médiévale, ils découvrent des villages dont la beauté a traversé le temps. Les mêmes qu'admiraient déjà leurs prédécesseurs.


  • la france des villages est d'une diversité inouïe.
    montagnards, maritimes ou de plaine, constitués d'une rue unique ou de véritables labyrinthes, agencés en cercle ou suivant les courbes d'un cours d'eau, à flanc de coteau ou noyés dans les vignes, d'ardoise, de grès ou de bois, les villages charment par leurs singularités et leur caractère souvent insolite. portant l'empreinte de l'histoire, ils constituent un patrimoine unique et précieux. aude de tocqueville, spécialiste du patrimoine régional français, nous offre un choix de 135 villages répartis entre sept grandes familles (" sentinelles ", " au bord de l'eau ", " au coeur des vignes ", " ames montagnardes ", " oú souffle l'esprit ", " villégiatures ", " pays d'artisans ").
    a travers un panorama passionnant, cet ouvrage révèle les joyaux patrimoniaux de certains des " plus beaux villages de france ", sans oublier les richesses souvent méconnues des villages restés en marge des routes touristiques.

  • Déserts hostiles, rivages marins inaccessibles, îles oubliées, terres abandonnées entre deux frontières, plaines et forêts contaminées, sommets perdus dans les nuages..., cet Atlas des terres sauvages nous propose un voyage immobile vers des destinations inconnues, périlleuses ou fascinantes dont l' évocation invite au rêve ou à la réflexion.
    Aude de Tocqueville nous entraîne à la découverte de trente-six sanctuaires aux paysages emportant l'âme, aux horizons et aux lumières rares qui tous échappent encore à la loi des hommes.

empty