Etienne Forestier-Peyrat

  • La question des frontières est d'une actualité souvent brûlante, qu'il s'agisse des pourtours de l'Europe, de la mise sous observation de zones transfrontalières perçues comme dangereuses, du contrôle des migrants ou de l'érection de murs. Il apparaît alors crucial d'étudier les processus contemporains de mise à distance, mais aussi de durcissement des frontières, au sein d'un monde globalisé en les reliant avec les expériences passées de constructions impériales et nationales et de marquage spatial de la souveraineté.
    Différentes dimensions de la frontière mondialisée se distinguent alors : l'espace de violence et de contrôle, la disparition et réapparition de «zones grises» dans l'interstice des Etats, la frontière comme ressource politique, identitaire et économique.

empty