Giovanangeli Artilleur

  • Si la guerre de 1870 n'a pas eu une incidence prépondérante sur la naissance du mouvement impressionniste de 1872, ces "nouveaux peintres" n'ont pas été épargnés par celle-ci. Quelles raisons furent assez fortes pour retenir ces artistes de témoigner du conflit ? Ont-ils seulement évité de le faire ? C'est sur ce point que l'enquête commence. Malgré les apparences, les peintres issus de toutes les écoles du moment n'ont pas ignoré le sujet. Mais comment l'abordent-ils et dans quel état d'esprit ? Quels sentiments les animent et expliquent les détours qu'ils empruntent pour ne pas représenter la guerre comme le font les académiques. Font-ils volontairement silence sur elle ?

    Les raisons techniques, artistiques et politiques se mêlent pour justifier ces oeuvres et ces approches différentes. Mises en perspectives, elles font aussi apparaître une chronologie de la représentation de la guerre qui épouse celle des débats divisant les Français entre 1871 et 1914.

  • La guerre de 1870 est un épisode majeur de l'histoire de France.
    La victoire des armes allemandes met bas un régime, ampute les provinces de l'Est et provoque la révolution à Paris. Ces traumatismes bouleversent le climat moral du pays vaincu. Comment les Français ont-ils témoigné de l'Année terrible dans les lettres et les autobiographies militaires qu'ils ont écrites ? Comment le souvenir de 1870 s'est transformé au fil du temps en fonction des enjeux de politique intérieure et extérieure ? À partir de l'exemple de 1870, l'auteur développe une réflexion passionnante autour de l'idée de mémoire et éclaircit la construction et la perpétuation des mythes nationaux.

empty