Olivier Clodong

  • Depuis de trop longues minutes déjà, un prétentieux pérore devant vous et toute l'assemblée. Il a le don de gâcher votre soirée. Vous aimeriez que cela cesse, vous cherchez en vain le bon mot qui le remettrait à sa place et le ferait taire. Rien ne vient ; plus frustrant encore, la formule appropriée arrive trop tard. C'est que, avoir de la répartie, cela s'apprend ! Rien de tel que de s'inspirer du talent des autres pour clouer le bec à son adversaire.
    Olivier Clodong a sélectionné le meilleur des petites phrases, celles qui ont été forgées et utilisées par les plus grands, écrivains, acteurs de théâtre, hommes politiques et humoristes, pour répliquer aux cons, aux emmerdeurs, aux suffisants et aux sans-gêne de tout poil.

  • De Georges Clemenceau à François Mitterrand, la politique est le théâtre de joutes verbales mémorables. Mais la méchanceté est une gourmandise universellement partagée, et les virtuoses de la pique qui égratigne s'illustrent partout : au cinéma, au théâtre, dans les coulisses de l'histoire, et même sur les pierres tombales, artistes de tous poils, écrivains et hommes d'État s'en donnent à coeur joie.

    Dans ce livre, Olivier Clodong a rassemblé les plus belles vacheries des uns et des autres, pour notre plus grand plaisir.

  • Des hommes politiques, on connaît les discours policés, les éléments de langage remis en phrases, la langue de bois dès qu'une difficulté se présente. Tout leur art est dans le contrôle d'un langage calibré. Et pourtant, le véritable homme politique se révèle lorsqu'il fend l'armure : soit en commettant cette petite erreur stupide, cette maladresse cocasse, ce lapsus fatal qui, d'un coup, résume l'homme et sa vérité ; soit en décochant une flèche venimeuse à son meilleur adversaire.
    Faire rire est la seconde nature des politiques. Quand les hommes politiques se lâchent, c'est un festival de férocité. Tous se damneraient pour un bon mot, un trait d'esprit ironique, une répartie cruelle, qui cloue le bec de l'adversaire et suscite l'hilarité générale.
    Aucun des ténors n'est absent : de Clemenceau à Santini, en passant par de Gaulle, Chirac, Mitterrand, Chevènement, mais aussi tous les acteurs de la présidentielle en 2012.
    Olivier Clodong a sélectionné 200 petites phrases politiques et raconte leur contexte.

  • Bourdes de politiques

    Olivier Clodong

    • Mazarine
    • 21 Septembre 2016

    Les hommes politiques, quels rigolos !  Que de ratés, de bévues, d'erreurs grossières ! Tout au long de l'année, c'est un festival de gaffes quand les circonstances appellent le plus grand sérieux, de tweets malencontreux, de flagrants délits d'incompétence et de trivialités douteuses.
    En campagne, tout s'accélère, et les bourdes se ramassent à la pelle : slogans qui dérapent, déclarations décalées ou inappropriées...  Les gaffeurs professionnels sont nombreux, vous les connaissez tous, aucun parti n'est épargné, et le phénomène n'est pas que national.
    Il était grand temps de se payer leur tête !
    Juste retour des choses que de rire de ceux qui passent leur temps à se se moquer de nous avec leurs promesses et leurs certitudes qu'il faudrait prendre pour argent comptant.
    Olivier Clodong a sélectionné le meilleur de leurs plantades dans ce livrehilarant.
        Olivier Clodong est l'auteur de Quand les politiques se lâchent (2011) et Et toc ! Le meilleur des réparties pour moucher les emmerdeurs, les cons, les prétentieux et autres (2015) aux éditions Mille et une nuits. Chroniqueur pour Le Nouvel Économiste, il signe une rubrique hebdomadaire, impertinente et décalée, consacrée à la vie quotidienne des élus de la République. 

  • Après la parution de Quand les politiques se lâchent, à l'automne 2011, tandis que la campagne électorale battait déjà son plein et que la pression était à son maximum dans les appareils politiques, j'eus le plaisir de voir venir à moi des élus, qui me confièrent des anecdotes survenues à l'Assemblée nationale, au Sénat ou dans leur Conseil municipal... et certains me firent le reproche de ne pas figurer dans le livre. Certes, pourquoi se limiter dans les dérapages et les vacheries font aussi le cours de la politique ? Comme les politiques n'arrêtent finalement jamais de faire des "fautes de carre", j'ai réuni 200 nouvelles anecdotes, traits d'esprit et répliques savoureux, qui sortent de l'ordinaire et font prendre un tour inattendu au discours ou au débat. Bref, des saillies qui montrent nos politiques dans tous leurs états...

empty