Pierre Roux

  • En 1842, Pierre Roux, paisible commerçant de Genève, a une vision : Dieu est une pile omnipuissante universelle. Dans cet essai de 1857, il développe sa pensée hallucinée, où science et religion se mêlent dans des noces contre¬ nature.
    Le nom de Pierre Roux circule depuis longtemps dans le champ de ceux qui se sont intéressés aux dits « fous littéraires », dont il fournirait un exemple accompli?; et l'on sait l'intérêt particulier que lui porta Queneau dans Les Enfants du limon, ou dans Aux confins des ténèbres. Mais qui, hors ceux-là, a vraiment ouvert le Traité de la science de Dieu ? Ce livre, d'ailleurs, le fut-il jamais à sa pleine extension ?
    Voilà quelle fut l'ambition de Pontcerq, en ce 21 janvier 2016, jour de sortie : faire connaître enfin ce texte prodigieux : Pierre Roux, Traité de la science de Dieu.

  • Catalogue d'une riche et nombreuse collection de tableaux, presque tous des écoles d'Italie... [de MM. Giustiniani et D'Acosta]... dont la vente aura lieu... le 2 décembre [1823]... / [expert] P. Roux Date de l'édition originale : 1823 [Vente. Art. 1823-12-02. Paris][Collection. Art. Giustiniani. 1823]Référence bibliographique : Lugt, 10548 Le présent ouvrage s'inscrit dans une politique de conservation patrimoniale des ouvrages de la littérature Française mise en place avec la BNF.
    HACHETTE LIVRE et la BNF proposent ainsi un catalogue de titres indisponibles, la BNF ayant numérisé ces oeuvres et HACHETTE LIVRE les imprimant à la demande.
    Certains de ces ouvrages reflètent des courants de pensée caractéristiques de leur époque, mais qui seraient aujourd'hui jugés condamnables.
    Ils n'en appartiennent pas moins à l'histoire des idées en France et sont susceptibles de présenter un intérêt scientifique ou historique.
    Le sens de notre démarche éditoriale consiste ainsi à permettre l'accès à ces oeuvres sans pour autant que nous en cautionnions en aucune façon le contenu.

    Pour plus d'informations, rendez-vous sur www.hachettebnf.fr

  • Contes pour un Caganis. À la lecture de ce titre je vois certaines personnes se poser la question : « Un caganis ! Qu'es aco ? ». Pardon, qu'est-ce que c'est ? Je vais vous le dire. Un Caganis c'est chez nous en Provence, le dernier né de la famille. En l'appelant ainsi nous mettons dans ce mot tout l'amour que nous ressentons à la vue de cette chose merveilleuse : Un nouveau-né. Seulement ! Un « pitchounet », ça grandit vite. Au temps de ces contes, dans les Mas de Provence nous gardions auprès de nous nos vieux, qui peu à peu devenus inutiles, passaient leurs journées installés sur une chaise de la salle commune Jusqu'au jour où : Le miracle avait lieu ! Le Caganis par sa présence rajeunissait l'aïeul. Pas au point de le faire redevenir enfant, non. Bien que !..... Ici, notre Caganis est une fille et l'aïeul son Papé. Bien vite les voilà complices. Unis par un amour qui éclabousse tout ce qui les entoure. Le Papé retrouve ses jambes d'antan afin d'emmener sa petite à travers le Mas et dans cette colline, où les bêtes, devenues à leur tour leurs amis se joignent à eux. Ainsi chaque jour grâce à son Papé, notre Caganis découvre la vie merveilleuse de ce beau pays qui est le sien : La Provence.

  • Il n'est plus nécessaire de présenter Pierre Roux, écrivain de Provence, originaire de cette charmante station de Gréoux-les-Bains ; son passage à « Apostrophes » a permis à des milliers de lecteurs de découvrir un grand-père, vieil amoureux de SA terre provençale, désireux de laisser aux petits-enfants d'aujourd'hui quelques souvenirs d'une vie réglée sur le rythme des saisons, dans l'amour du pays, du travail et des hommes. Céline a eu un petit frère : Fabrice, qui, à son tour, lui a ravi le titre de Caganis, le dernier-né de la famille. Pour le Papé, c'est la joie de voir grandir ses pitchounets et la merveilleuse occasion d'évoquer pour son nouveau Caganis des histoires un peu enchantées, si peu embellies, qui constituent la vie de tous les jours dans un mas de Provence. Et le voilà reparti, le Papé, à travers ces collines parfumées des senteurs de thym et de lavande pour faire découvrir et aimer à ses petits-enfants une nature parfois âpre mais toujours généreuse.

  • Introduction. Une ' révolution agricole ' contestée (1750-1950). La modernisation de l'agriculture française (1950-1980). Une approche nouvelle de l'économie agricole. Évolution de l'agriculture et politique agricole. Bibliographie.

  • Économie et activité économique. Les acteurs de l'économie. Le fonctionnement de l'économie. Les performances de l'économie. Bibliographie.

  • Il était une fleur. À une variante près : c'est ainsi que commencent les contes. L'histoire qui suit nous la devons à une fleur, une rose, et à cette phrase qui ressemble fort à une prière : - Vous n'allez pas la cueillir ! Ces mots arrêtent la main de l'homme se dirigeant vers cette rose qui se balance au bout de sa tige. L'homme, c'est Antoine Pécout, le fils de Sylvie (le Soleil d'une Vie) qui se trouve en stage de perfectionnement dans une école d'agriculture de la Côte d'Azur. En se retournant, il découvre une jeune fille surprise par sa propre audace d'avoir osé intervenir dans ce qui ne la regarde pas. Antoine la rassure. Son geste n'était dicté que par l'envie de contempler la fleur de plus près : Rencontre fortuite, qui pourrait en rester là. Ils se reverront, et découvriront qu'ils sont « pays ». Estelle, la jeune fille, n'est autre que la petite fille de Paul et Lina (le Jas de Tonin). Entre les deux jeunes gens va naître une amitié qui se poursuivra chez eux, à la limite des Hautes-Alpes et des Alpes-de-Haute-Provence, là où ils sont revenus vivre, chacun dans sa famille respective. Une amitié qui ne cessera de croître au fil des jours...

  • « Ce guide d'identification décrit environ 3 000 espèces, parmi lesquelles plus de 1 400 sont illustrées par des photographies, ce qui constitue un record absolu parmi les guides de champignons, même au niveau mondial !
    En feuilletant ce guide, le lecteur se rendra compte de l'incroyable diversité des champignons. Il y trouvera par exemple des fiches pour plus de 50 bolets et 160 cortinaires, presque 130 russules 40 coprins, près de 50 entolomes, 40 inocybes et 70 lactaires... Une partie introductive précède les fiches descriptives. Les auteurs y expliquent d'une façon claire et didactique les principaux caractères des champignons : anatomie, écologie, biologie et classification y sont présentées, ainsi que le rôle crucial des champignons dans les divers écosystèmes.
    /> Plusieurs pages décrivent aussi les symptômes des principaux types d'intoxication par les champignons, et présentent les espèces les plus toxiques, comment les reconnaître et comment éviter de les confondre avec leurs éventuels sosies comestibles.
    Je souhaite à ce guide le succès qu'il mérite, en espérant qu'il créera des vocations auprès de nombreux amateurs naturalistes ».

    Bart Buyck, chercheur en mycologie au Muséum national d'histoire naturelle, président de la Société mycologique de France et auteur de la préface

  • Un vrai guide de terrain, avec couverture plastifiée, pour identifier les 200 champignons que tout amateur doit connaître.
    - Un guide visuel : au début du guide, tous les champignons en vignette, classés par couleur, du plus clair au plus coloré, pour se repérer d'un simple coup d'oeil.

    - Pour chaque champignon :
    Une fiche avec une grande photo légendée ;
    Les bons coins pour le découvrir ;
    Une description précise pour bien l'identifier ;
    Les risques de confusion pour ne pas se tromper ;
    Des conseils pratiques sur la cueillette, la cuisine, etc.

    - Un classement simple, par couleur :
    Les 125 meilleurs champignons comestibles ;
    75 espèces mortelles, toxiques, immangeables ou très indigestes.

  • Ce guide, écrit par deux mycologues reconnus, est un guide de terrain pour apprendre à reconnaître sans se tromper 50 champignons comestibles et découvrir comment les cuisiner.
    Chaque champignon fait l'objet d'une fiche illustrée d'une grande photo légendée et comportant des informations pratiques :
    - les bons coins pour le découvrir ;
    - une description précise pour bien l'identifier ;
    - les risques de confusion pour ne pas se tromper ;
    - des conseils pratiques sur la meilleure manière de les cuisiner.
    Sa couverture plastifiée en fait un vrai guide d'identification sur le terrain. Compagnon indispensable de vos ballades, il vous permettra d'identifier à coup sûr les meilleurs champignons comestibles et vous apportera des conseils culinaires précieux.

  • Ville en constante mutation, Nantes offre autant de visages qu'on peut y porter de regards. Ni totalement terrienne, ni totalement maritime, à mi-chemin entre une histoire parfois lourde et des projections audacieuses vers l'avenir, la cité des ducs de Bretagne attire par son dynamisme comme une ville de tous les possibles. Une ville « en travail sur elle-même » dont l'image a radicalement changé depuis le début des années 2000. La belle endormie a laissé place à une ville culturelle détonante au potentiel certain.

    L'ouvrage que vous tenez entre les mains n'est pas un guide touristique. Plutôt une photographie subjective de deux complices, Patrice Molle et Pierre-Adrien Roux, qui ont cherché à révéler les lignes de failles, de contrastes et de paradoxes qui permettent de cerner Nantes aujourd'hui. De la butte Sainte-Anne à l'île Beaulieu, de l'art contemporain aux street artists, de la densité urbaine aux poumons verts de la ville, laissez-vous porter pour découvrir Nantes comme vous ne l'avez jamais vue.

  • Les supplices chinois hantent l'imaginaire occidental depuis plusieurs siècles. Ils furent longtemps utilisés pour souligner des différences culturelles et affirmer la supériorité européenne au moyen d'oeuvres littéraires ou de peintures aussi exotiques que stéréotypées. Tout cela est bien connu.
    Ce qu'on sait moins, c'est que les Chinois découvrirent à la fin du XIXe siècle l'existence d'une large gamme de « supplices occidentaux » pratiqués sur leurs compatriotes expatriés.
    Ces tortures étaient quant à elles bien réelles et autrement plus atroces que les chinoises.
    Un ouvrage anonyme intitulé Description illustrée des enfers vivants et publié à Canton en 1875 fut l'un des premiers à diffuser de telles informations. Il s'agit en fait d'une version grand public de deux commissions d'enquête sino-occidentales qui se rendirent l'année précédente à Cuba et au Pérou afin d'examiner les conditions de vie déplorables des coolies chinois, essentiellement dans les plantations de canne à sucre, mais aussi au sein de compagnies ferroviaires ou sur les îles à guano.
    Récit novateur de la traite des coolies chinois sur le continent américain, La Description illustrée des enfers vivants nous plonge aussi dans l'univers de la religiosité chinoise grâce à une adaptation originale des livres de morale qui connurent leur âge d'or au XIXe siècle. Il rappelle encore toutes les difficultés des autorités à gouverner le sud de la Chine à la fin des Qing. Enfin, et c'est peut-être le plus important, l'ouvrage a sans doute contribué, de manière non négligeable, à l'entrée de la Chine et des Chinois dans la famille des nations.
    Rares sont ceux à avoir pu consulter cet ouvrage, et aucune étude ne lui a encore été dédiée.
    Le moment nous semble donc propice pour redonner vie à ces « enfers vivants » grâce à une traduction française, qui se justifie d'autant plus que trois des huit exemplaires retrouvés à ce jour sont conservés à Paris.

  • Cet hommage à Jacques Lambert, professeur d'histoire et de philosophie des sciences à l'université de Grenoble reprend les principaux thèmes de ses recherches.
    La première partie, Corps de médecins, porte sur les concepts fondamentaux de la biologie et de la médecine que sont la vie et la mort, mais aussi sur leur représentation littéraire ou leur théorisation philosophique, ainsi que sur certaines des institutions où ils ont été mis en oeuvre. De la Renaissance à l'Encyclopédie propose un parcours singulier qui, parmi les figures parfois mal connues de Jérôme Cardan, Coluccio Salutati, Edme Mariotte, Charles Laboulaye ou Bernard Lamy, montre que la philosophie est depuis longtemps irriguée par les savoirs scientifiques, techniques, rhétoriques ou politiques.
    Pragmatisme d'hier et d'aujourd'hui confronte les premiers fondateurs du pragmatisme en un sens élargi (Hans Vaihinger, Henri Poincaré, William James, Charles Sanders Peirce, Giovanni Vailati) à leurs interlocuteurs contemporains tels Alois Riehl, Moritz Schlick ou Ernst Mach, et à leurs héritiers d'aujourd'hui, par exemple Hilary Putnam. Enfin, Sciences du XXe siècle nous rapproche finalement des sciences d'aujourd'hui, des sciences qui pensent : qu'il s'agisse du concept d'espace chez Poincaré, de l'idée de classification, de la notion d'explication ou de la comparaison entre biologie et sciences des matériaux, comme des sciences qui agissent dans des contextes socio-politiques complexes, avec par exemple le débat actuel sur l'effet de serre.

  • Alexandre Yersin, chercheur interdisciplinaire, soutint à 25 ans une thèse de doctorat en médecine qui lui valut la médaille de bronze de la Faculté de médecine de Paris en 1889. Bactériologiste, avec Emile Roux, il apporta la preuve définitive que le bacille de Klebs-Löeffler est la cause de la diphtérie, produisant un poison très actif, la toxine. Yersin fut aussi un éminent biologiste et un agronome visionnaire. Créateur de l'Institut Pasteur de Nha-Trang, il fut à l'origine de la cité de Dalat, au coeur des hauts plateaux de l'actuel Vietnam. La multiplicité de ses centres d'intérêt intellectuels et la qualité de ses découvertes expriment une constante préoccupation : la place de l'homme au sein de l'univers et l'amélioration de cet état, l'apparentant à d'autres savants " passe-muraille" fameux tels Jean Boulbet, Georges Dumézil, André-Georges Haudricourt ou André Leroi-Gourhan. En proposant une biographie des vies de Yersin, en présentant, pour la première fois, l'intégrale de ses publications, et en rééditant le récit, désormais introuvable, de l'une de ses grandes explorations, ce livre souhaite rendre hommage à un grand homme de science et de conviction.

  • Alors même que le passé se fait de moins en moins visible dans les villes modernes, l'engouement pour sa redécouverte est une conséquence de l'« éclatement » de l'histoire, du phénomène mondial de patrimonialisation, de la médiatisation des découvertes archéologiques, ainsi que du nationalisme et de la recherche de ses racines. La collusion entre l'économie et la culture, mais aussi le brouillage des frontières entre industrie culturelle et arts, ou encore entre musées et parcs d'attraction deviennent ainsi inévitables et invitent à explorer plusieurs lignes de réflexion.
    Quels sont le rôle et l'intérêt des États dans la promotion et la marchandisation de l'histoire ? Quels sont les acteurs et les médias de cette commercialisation ; qui vend l'histoire et qui en profite ? L'histoire est à vendre, l'histoire fait vendre, mais de quelle histoire parle-t-on ? Quelles sont les périodes de référence ? Les pays d'Asie orientale se contentent-ils de suivre une tendance globale, ou ont-ils des modalités propres de commercialisation de l'histoire ?
    Ce sont-là quelques-unes des questions auxquelles les contributeurs de ce numéro ont cherché à fournir des éléments de réponse.

  • Découvrez La croix, la baleine et le canon - La France face à la Corée au milieu du XIXe siècle, le livre de Pierre-Emmanuel Roux. Pays du matin calme et royaume ermite : voilà à quoi se résument bien souvent nos représentations mentales de la Corée. De tels clichés furent néanmoins forgés au cours du XIXe siècle pour désigner le Chosôn, un vieux royaume pluricentenaire qui refusait apparemment tout contact avec les puissances occidentales, à commencer par la France. Il faut dire que nos missionnaires y prêchaient clandestinement l'Evangile, que nos marins y pourchassaient les cétacés aux abords des côtes, tandis que nos consuls et officiers de marine tentaient d'apporter aux uns et aux autres secours et protection, s'imaginant même y établir une colonie ou un protectorat. Les représentants de Paris agissaient-ils toutefois par simple devoir ou par humanisme envers leurs compatriotes ? Rien n'est moins sûr. Car si la Corée de ce temps-là passait pour un territoire pauvre et enclavé où réduction en esclavage et exécution sommaire guettaient naufragés et missionnaires, sa situation géographique l'élevait précisément au statut de carrefour stratégique, attisant par là même l'intérêt de ses voisins immédiats, ainsi que de toute puissance désirant s'affirmer sur la scène extrême-orientale. Fondé sur des sources pour la plupart méconnues sinon inédites, cet ouvrage éclaire d'un jour nouveau l'histoire des relations internationales et de l'expansion du catholicisme en Asie à cette époque charnière que fut le milieu du XIXe siècle, balayant ainsi l'idée longtemps acceptée d'un simple choc de civilisations entre l'Occident, chrétien et impérialiste, et l'Extrême-Orient. confucéen et refermé sur lui-même. Ce faisant, l'auteur apporte un regard neuf sur l'actualité des relations franco-coréennes au XXIe siècle.

  • Les affections oculaires sont décrites depuis plus de 1300 ans en Chine et elles sont curieusement assez mal connues ici : L'acupuncture donne pourtant d'excellents résultats, que ce soit pour des problèmes de vision ou pour des atteintes externes des yeux, paupières, conjonctives ou cornée. Plus de trente affections oculaires sont étudiées dans cet ouvrage : une présentation théorique précède la description détaillée de chaque affection sous forme de tableaux synoptiques décrivant les différents syndromes qui la caractérisent, l'étiopathogénie, les symptômes, les pouls, l'état de la langue, les principes de traitement et un choix de points ainsi qu'une prescription adaptée de pharmacopée.
    Cette nouvelle forme de présentation constitue une simplification pédagogique facilitant ainsi l'apprentissage de l'acupuncture. Gageons que ces fascicules pourront également aider les acupuncteurs déjà formés.

  • Cet ouvrage décrit le rôle de la médecine traditionnelle chinoise dans la prise en charge de diverses affections et symptômes généraux (fatigue, fièvres, maladies endocriniennes, oedèmes, transpirations, glaires, perturbations du Sang et de l'Énergie).

    À la lumière des données physiologiques, physiopathologiques et thérapeutiques décrites dans la littérature spécialisée, il apparaît clairement que l'acupuncture peut agir favorablement sur ces affections.

    Une présentation théorique précède la description détaillée de chaque affection sous forme de tableaux synoptiques, décrivant les différents syndromes qui la caractérisent, l'étiopathogénie, les symptômes, les pouls l'état de la langue, les principes de traitement et un choix de points d'acupuncture ainsi qu'une prescription de pharmacopée chinoise.

  • " Ce guide d'identification décrit environ 3 000 espèces, panni lesquelles plus de 1 400 sont illustrées par des photographies, ce qui constitue un record absolu parmi les guides de champignons, même au niveau mondial ! En feuilletant ce guide, le lecteur se rendra compte de l'incroyable diversité des champignons. Il y trouvera par exemple des fiches pour plus de 50 bolets et 160 cortinaires, presque 130 russules 40 coprins, près de 50 entolomes, 40 inocybes et 70 lactaires... Une partie introductive précède les fiches descriptives. Les auteurs y expliquent d'une façon croire et didactique les principaux caractères des champignons : anatomie, écologie, biologie et classification y sont présentées, ainsi que le rôle crucial des champignons dons les divers écosystèmes. Plusieurs pages décrivent aussi les symptômes des principaux types d'intoxication par les champignons, et présentent les espèces les plus toxiques, comment les reconnaître et comment éviter de les confondre avec leurs éventuels sosies comestibles. Je souhaite à ce guide le succès qu'il mérite, en espérant qu'il créera des vocations auprès de nombreux amateurs naturalistes. "

  • Cet ouvrage offre un état des relations entre êtres humains et ursidés, mêlant les travaux de 26 chercheurs statutaires (CNRS, Muséum, Université) ou indépendants, photographes et doctorants en ethnologie et éthologie, dans une approche interdisciplinaire. Huit espèces d'ursidés réparties en cinq genres (« Ailuropoda », « Helarctos », « Melursus », « Tremarctos », « Ursus ») vivent dans des habitats distincts : banquise, forêts boréales d'Amérique du Nord et d'Asie, forêts tempérées d'Europe, forêts tropicales d'Asie du Sud-Est et d'Amérique du Sud. Les peuples en contact avec lui ont accordé à l'ours une place particulière dans leurs croyances. Ce plantigrade est admiré car il hiverne et ressemble à l'être humain, omnivore avec le gros orteil non-opposable qui permet la station debout. Mais l'ours est aussi redouté et symbolise le « sauvage » qui subsiste en l'homme. Aujourd'hui menacé par l'anthropisation du monde, ce prédateur, sorte de roi des forêts, est objet de haine et de fascination, massacré et protégé mais toujours offert aux petits sous forme de peluche. Quelle place réelle, fantasmée ou rêvée peut-il espérer, et qui est-il vraiment ?

  • Ce guide comporte la description de 1500 champignons présents en France et en Europe. Les espèces classiques y sont présentes, qu'elles soient comestibles ou non, ainsi qu'un grand nombre d'espèces moins courantes, afin de satisfaire un public aussi large que possible.
    Pour chaque espèce: une grande photo, les principales caractéristiques de l'espèce, des indications précises sur sa microscopie, son habitat, les espèces avec lesquelles elle peut être confondue, son caractère comestible ou non.

  • Éloge historique de Polydore Roux, conservateur du cabinet d'histoire naturelle de Marseille... : lu en séance publique [de la Société statistique de Marseille], le 14 septembre 1834 / par P.-M. Roux,...
    Date de l'édition originale : 1834 Sujet de l'ouvrage : Roux, Polydore (1792-1833) Appartient à l'ensemble documentaire : PACA1 Ce livre est la reproduction fidèle d'une oeuvre publiée avant 1920 et fait partie d'une collection de livres réimprimés à la demande éditée par Hachette Livre, dans le cadre d'un partenariat avec la Bibliothèque nationale de France, offrant l'opportunité d'accéder à des ouvrages anciens et souvent rares issus des fonds patrimoniaux de la BnF.
    Les oeuvres faisant partie de cette collection ont été numérisées par la BnF et sont présentes sur Gallica, sa bibliothèque numérique.

    En entreprenant de redonner vie à ces ouvrages au travers d'une collection de livres réimprimés à la demande, nous leur donnons la possibilité de rencontrer un public élargi et participons à la transmission de connaissances et de savoirs parfois difficilement accessibles.
    Nous avons cherché à concilier la reproduction fidèle d'un livre ancien à partir de sa version numérisée avec le souci d'un confort de lecture optimal. Nous espérons que les ouvrages de cette nouvelle collection vous apporteront entière satisfaction.

    Pour plus d'informations, rendez-vous sur www.hachettebnf.fr

  • 1876, Etats-Unis...
    La belle Rhonda est secourue par le « Buckaroo », un cowboy qui croise opportunément sa route. Ensemble, ils se rendent à Deadwood où ils séjournent brièvement. Leurs routes se sépareront, lui rejoignant des chercheurs d'or, elle devenant la maîtresse de l'homme le plus craint de la région...

empty