Yvette Veyret

  • Livre numérique au format ePub 3.0, optimisé pour une lecture sur le logiciel iBooks d'Apple.

    100 cartes et infographies pour mieux appréhender les dangers qui menacent les populations et expliquer les moyens mis en oeuvre pour prévenir les catastrophes et réduire leurs impacts.
    Tempêtes, séismes, inondations, accidents industriels : les réactions des sociétés face à ces phénomènes.
    Comment la gestion du risque s'organise-t-elle ? Quels en sont les enjeux, les acteurs, les coûts, les obstacles ?
    L'importance d'une analyse spécifique des risques naturels et technologiques selon les territoires, en métropole et en outre-mer.

    Concilier l'aménagement, développement économique des territoires et la sécurité des individus : tel est l'enjeu, depuis quelques décennies, de la « culture du risque » en France.

    Retrouvez également l'application de vente au chapitre "La Cartothèque des Atlas" !

  • Le développement durable, qui paraît être une notion allant de soi, n'est cependant pas "lu" de façon identique par un géographe, un économiste, un juriste, un spécialiste des sciences de la vie et de la Terre, un physicien ou un membre d'un organisme onusien.

    La mise en application du développement durable dans le pays riches - dans le domaine de l'agriculture, celui de la ville et de la santé des populations - et à Madagascar complète ces analyses plurielles.

    Des résumés introductifs en début de chapitre, des encadrés font de ce livre un outil facile à utiliser. Une bibliographie permet de compléter les diverses analyses.

    Un index en fin de volume permet de retrouver les notions principales développées dans l'ouvrage.

  • Pour beaucoup, le développement durable est synonyme d'écologie, de protection de la nature ; or, comme le montre Yvette Veyret, professeur émérite de l'Université Paris Ouest, Nanterre la Défense, le développement durable est beaucoup plus que cela. Certains, d'ailleurs, rejettent cette notion, mal cernée, portée par un mot-valise aux contours trop vastes, quand d'autres soulignent son intérêt pour penser autrement le monde et modifier nos pratiques. Pour d'autres enfin, le développement durable est essentiellement porteur de financements, voire une nouvelle manière "d'habiller" le système capitaliste et la mondialisation... Dans ce livre, Yvette Veyret nous propose une mise au point magistrale et retrace l'histoire du développement durable de ses origines jusqu'à nos jours ; elle rend compte également des questions décisives que soulève la mondialisation dans ce domaine biodiversité, ingérence des pays riches dans les pays en développement, problématiques de l'eau, du réchauffement climatiques, etc. Un ouvrage fondamental sur un thème qui nous concerne tous.

  • Cet ouvrage propose une géographie physique globale de la France métropolitaine sous ses aspects morphologiques, climatiques, biogéographiques et hydrologiques, composantes essentielles à l'étude de l'ossature des paysages et des ambiances climatiques. Cette analyse permet également de préciser l'importance des risques naturels pour les populations, de révéler l'impact des aménagements humains sur l'environnement et de comprendre le fonctionnement des milieux qui composent notre territoire et leur variété

  • Extrait
    Introduction
    Le développement durable est une manière de comprendre le monde, de gérer les ressources que celui-ci offre en tenant compte des aspects culturels et de l’histoire des populations concernées. Le développement durable est-il une théorie ou une idéologie pour un monde nouveau ? Est-il un ensemble de grands objectifs à mettre en œuvre pour répondre à des problèmes clairement définis et hiérarchisés concernant la planète ?
    Pléonasme pour les uns, puisque en principe tout développement a pour vocation d’être durable, oxymore pour les autres, selon lesquels existerait une incompatibilité fondamentale entre développement et durabilité, puisque développement recouvre croissance, donc demande de ressources, prélèvements continus… La formule désigne en théorie un trépied alliant l’économie (développement économique), le social (meilleure répartition des richesses, équité) et l’environnement (préserver la planète pour les générations futures).
    La définition la plus couramment admise du développement durable est issue du rapport Brundtland préparatoire à la conférence de Rio de 1992 : « le développement durable est un développement qui répond aux besoins du présent sans compromettre la capacité des générations futures à répondre aux leurs ». Or, la situation actuelle d’une grande partie de la population de la planète ne satisfait pas à cette définition : la pauvreté caractérise encore plus d’un milliard de personnes sur la planète, dont le niveau d’éducation est très faible et qui subit la malnutrition, n’a pas accès à l’eau potable, pas davantage à l’assainissement.
    Pour beaucoup d’utilisateurs de la notion, le développement durable est synonyme d’écologie, de protection de la nature ; or le développement durable est beaucoup plus que cela.
    Le développement durable tel que défini ne fait pas l’unanimité. Certains rejettent cette notion, mal cernée, portée par un mot-valise aux contours trop vastes, quand d’autres soulignent son intérêt pour penser autrement le monde et modifier nos pratiques. Pour d’autres enfin, le développement durable est essentiellement porteur de financements…



  • Cet ouvrage propose une géographie physique globale de la France métropolitaine sous ses aspects morphologiques, climatiques, biogéographiques et hydrologiques, composantes essentielles à l'étude de l'ossature des paysages et des ambiances climatiques. Cette analyse permet également de préciser l'importance des risques naturels pour les populations, de révéler l'impact des aménagements humains sur les milieux physiques et de comprendre le fonctionnement des milieux qui composent notre territoire et leur variété. Un ouvrage à l'attention des étudiants en classes préparatoires, en licence de géographie et des candidats au Capes et à l'agrégation.

  • L'environnement est aujourd'hui au coeur des préoccupations mondiales.
    Tous les domaines de la recherche sont concernés et doivent, dans une logique de coopération qui ne va pas de soi, prendre en compte l'ensemble des implications de la question. d'oú ce dictionnaire transdisciplinaire. aux entrées générales (climat, géosystème, glaciers), sont associées d'autres en phase avec les grands problèmes actuels (changement climatique, déforestation, ouragan) et des notices plus originales relevant de l'économie (commerce équitable, écotourisme, sous-développement), de l'histoire (du risque, de l'écologie ou de l'architecture), du droit et de la science politique (principe de précaution, loi paysage, gestion des risques).

  • Les risques

    Yvette Veyret

    Rédigé spécialement pour les candidats aux agrégations d'histoire et de géographie, l'ouvrage offre un panorama complet de l'étude des risques et de leur gestion. la première "définition, histoire, typologie" s'arrête sur des notions capita- les : qu'appelle-t-on risque aujourd'hui ? comment sont-ils classés et répertoriés ? quelle a été la perception de cette notion dans l'histoire ? quels ont les grands risques connus oe les trois autres parties sont axées sur l'analyse de la gestion des risques dans des grandes zones géographiques et par type. les risques sont abordés dans les pays en développement (les villes d'amérique du sud, désertification et santé en afrique, inondations au bangladesh) ; dans les pays développés (france, europe, japon, états-unis) et de façon thématique pour les "nouveaux risques" économiques, géopolitiques et sociaux.

  • Le développement durable est une notion complexe, qui considère l'environnement dans son sens large : ressources, biodiversité, alimentation, santé, risques naturels et technologiques, gestion des déchets...
    Quels sont les nouveaux objectifs - sans cesse précisés - à atteindre et quelles sont les réponses apportées ?

    - Le point sur l'état du monde et ses inégalités : population, ressources, santé, biodiversité, risques, migrations...
    - La multiplication des réponses globales : grandes conférences internationales, législation, adaptation au changement climatique, tourisme durable, commerce équitable...
    - L'inventivité des réponses locales : s'appuyant sur l'exemple français, l'atlas illustre les différentes échelles d'intégration du développement durable dans la gestion de l'environnement.

    Avec plus de 100 cartes et documents originaux, l'atlas propose un éclairage sur la mise en oeuvre d'un développement « durable » pour la planète.

  • Cet ouvrage didactique aborde les thèmes fondamentaux de la géographie d'aujourd'hui. Chaque chapitre est structuré de manière claire et pédagogique : une analyse sous forme de cours, une synthèse du thème abordé, les références bibliographiques essentielles, une étude de cas.
    La nouvelle édition développera de nouvelles notions :
    épistémologie, migrations et frontières, environnement, systèmes productifs, régionalisation, territorialisation.

  • L'environnement ne désigne pas la seule nature, et n'est pas non plus synonyme de géographie physique ou d'écologie mais englobe l'ensemble des relations d'interdépendances entre l'homme, les sociétés et les composantes physiques de la nature.
    Cet ouvrage présente la manière dont la géographie traite de l'environnement : quelles sont les relations entre le système naturel et les sociétés ? Comment évaluer les risques, les nuisances, les ressources et les patrimoines, par définition aux interfaces de la nature et de la société ? Comment gérer l'environnement au travers de choix d'aménagement ?
    Qui sont les acteurs en présence ? Quelle action publique est envisageable entre ces différents partenaires ?
    Un large panorama sur une notion centrale en géographie, assorti de nombreux exemples et d'études de cas localisées.

  • Nouvelle manière de penser le monde, le développement durable est au plein sens du terme un objet politique.
    Il n'est en rien une solution ou des solutions toutes faites qui répondraient aux grands problèmes de la planète. C'est une sorte d'utopie porteuse d'idéal, dont l'ambition est d'établir un meilleur ajustement entre trois pôles, économique, écologique et social. Telle est la conviction des auteures qui viennent ici nous dispenser 12 leçons de développement durable. Analysant les grandes questions d'aujourd'hui comme la croissance de la population, les grandes catastrophes, la pauvreté grandissante, la crise de l'énergie, la pollution, etc., à l'aune de ce concept, Yvette Veyret et Jacqueline Jalta démontrent avec vigueur la pertinence de cette notion et la nécessité d'agir à différents niveaux.
    Les exemples qu'elles donnent de mise en oeuvre d'actions de développement durable en sont preuves éclairantes tant au plan local comme l'aménagement de la Côte d'Opale dans le nord de la France que dans le cadre d'un Etat comme la question de l'utilisation de la nappe phréatique pour approvisionner en eau la Libye. 12 exemples sont ainsi analysés de manière détaillée. Voici donc un ouvrage indispensable pour "entrer en développement durable", comme le dit dans sa préface Michel Hagnerelle, inspecteur général d'histoire et de géographie, chargé par le ministère de l'Education nationale de la généralisation de l'éducation au développement durable.

  • Pour le géographe la notion d'environnement désigne les relations d'interdépendance qui existent entre la nature, l'homme et les sociétés. L'originalité de cet ouvrage est d'affirmer la place centrale de la société et de prendre en compte toutes les autres composantes du géosystème. Les exemples traitant de l'espace rural, de l'environnement urbain, des nuisances et des risques fournissent une approche concrète des acteurs, des réglementations et des enjeux de la gestion de l'espace et l'aménagement en France.

  • Cet ouvrage didactique aborde les thèmes fondamentaux de la géographie d'aujourd'hui. Chacun des dix chapitres est structuré de manière claire et pédagogique : une analyse sous forme de cours, une synthèse du thème abordé, les références bibliographiques essentielles, une étude de cas à partir de documents.
    L'ensemble est complété par la présentation des outils nécessaires au géographe et par un lexique rassemblant les définitions clés.
    Un manuel indispensable pour acquérir les bases de la discipline ou actualiser ses connaissances.

  • L'idée d'une « crise écologique globale » annonçant un désastre planétaire est largement répandue. Les perspectives démographiques - 9,3 milliards d'individus en 2050, plus de 10 milliards en 2100 - font surgir de grandes peurs sociales, environnementales et sanitaires.
    Cet ouvrage propose un regard différent. Les auteurs, tous géographes reconnus, analysent dix grands défis du xxie siècle, en soulignant la capacité de nos sociétés à y répondre par de nouveaux choix politiques, appuyés sur les sciences et les techniques. Nourrir les hommes, partager l'eau, préserver les ressources, rendre les villes vivables, développer les transports... Comment vivre ensemble et construire l'avenir dans un monde que l'on sait fragile ?
    La planète des hommes est un bien commun : à chaque société de trouver le moyen de la respecter.

  • La démarche géographique développée dans cet ouvrage envisage les rapports que les sociétés humaines entretiennent avec l'environnement. Elle situe l'homme au coeur de cette relation, au centre de cette problématique qu'il faut analyser en terme de conflits entre des utilisateurs multiples, en terme d'enjeu et de choix. La réflexion sur l'environnement proposée ici est fort éloignée de la seule analyse de protection de la nature et de la vision parfois passéiste développée par certains « écologistes politiques », elle bannit le catastrophisme systématique trop souvent véhiculé par les médias.

  • Découvrez 10 défis pour la planète, le livre de Alain Dubresson. L'idée d'une "crise écologique globale " annonçant un désastre planétaire est largement répandue. Les perspectives démographiques - 9,3 milliards d'individus en 2050, plus de 10 milliards en 2100 - font surgir de grandes peurs sociales, environnementales et sanitaires. Cet ouvrage propose un regard différent. Les auteurs, tous géographes reconnus, analysent dix grands défis du XXIe siècle, en soulignant la capacité de nos sociétés à y répondre par de nouveaux choix politiques, appuyés sur les sciences et les techniques. Nourrir les hommes, partager l'eau, préserver les ressources, rendre les villes vivables, développer les transports... Comment vivre ensemble et construire l'avenir dans un monde que l'on sait fragile? La planète des hommes est un bien commun : à chaque société de trouver le moyen de la respecter.

  • Inscrire la ville dans le développement durable est d'abord un projet européen grâce à la charte d'Aalborg signée en 1994. Elle témoigne de l'intérêt porté par l'Union européenne, différentes ONG et des acteurs urbains à la question des villes où habitent plus de 75% de la population européenne. Pour autant, l'Europe constitue-t-elle un modèle ?
    Le début de l'atlas rappelle les diverses utopies et expériences urbaines (cités-jardins, villes nouvelles) que le continent européen a pu connaitre. Malgré ce passé, il présente aujourd'hui encore des villes loin du développement durable.
    Néanmoins, la marche vers la durabilité se décline par secteurs :
    Traitement des déchets, nature en ville, gestion des risques, nouvelles formes de circulation, nouvel habitat, mise en oeuvre d'écoquartiers. Ces différentes approches sectorielles conjuguées font-elles pour autant une ville durable ? Quelles sont les contradictions de ces modèles, en termes d'inégalités, de centralités, et d'équité.

  • 2e éditionPour le géographe, la notion d'environnement désigne les relations d'interdépendance qui existent entre la nature, l'homme et les sociétés. L'étude de ces relations complexes peut être nommée « Géo-environnement ».Ce livre présente la démarche géo-environnementale en réfléchissant à la notion d'environnement et à son contenu géographique. Son originalité tient à l'affirmation de la place centrale de la société et à la prise en compte de toutes les autres composantes du géosystème. La dimension historique complète cette analyse. Les exemples traitant de l'espace rural, de l'environnement urbain, des nuisances et des risques fournissent une approche concrète sur les acteurs, les réglementations et les enjeux de la gestion de l'espace et l'aménagement en France.Yvette Veyret est professeur à l'université Paris-X Nanterre.Avec la collaboration d'Annette Ciattoni, professeur de chaire supérieure au lycée Louis-le-Grand. ANALYSE ET SYNTHÈSE. Perception de la nature et environnement. La longue anthropisation de la planète. Géographie et environnement. Les espaces agricoles. Les espaces ruraux non agricoles. Les espaces protégés. De la ville éclatée à la nature en ville. Les nuisances urbaines. Les risques urbains. L'analyse globale à l'échelle du bassin versant. DOCUMENTS ET MÉTHODES. La nature en géographie. La loi du renouvellement urbain. Les entrées de ville. Le pays, un nouvel espace vécu. La forêt française : approche environnementale. La montagne ou la variété des représentations. Les risques climatiques en France métropolitaine. Les zones humides

empty