Eric Marquer

  • Art de penser et art de parler ; politique et poétique du langage dans la philosophie moderne

    Eric Marquer

    • Classiques garnier
    • 28 Août 2019

    L'ouvrage analyse la question du pouvoir des mots de l'âge classique aux Lumières. Le Léviathan de Hobbes en constitue le point de départ, et L'Essai de Locke en constitue la charnière. La troisième partie est consacrée à l'analyse des tropes chez Du Marsais, Rousseau, Condillac et Vico.

  • Les conceptions économiques de Hobbes s'opposent à la logique du gain privé. Dans le Léviathan, il élabore une critique de la «loi des marchands», pour montrer que l'intérêt ne permet ni de garantir la paix ni de développer la science et la connaissance.

  • Pour une révision efficace de mes 4 épreuves du Bac !
    Tous les rappels de cours, pour mémoriser l'essentiel.
    Les exercices incontournables à maîtriser en Maths et en Physique-Chimie, avec leurs corrigés commentés.
    Toutes les notions du programme de philosophie.
    Tout ce qu'il faut savoir pour bien préparer mon Grand Oral.
    Le descriptif de chaque épreuve et des conseils pour réussir.
    Un aide-mémoire détachable dans mes 2 spécialités.

    En stock

    Ajouter au panier
  • Pour une révision efficace du Bac !
    Tous les résumés de cours, pour mémoriser l'essentiel.
    Des exercices types en Physique Chimie, avec leurs corrigés pour acquérir les bonnes méthodes.
    Les descriptifs des épreuves et des conseils pour réussir.

    En plus, un dépliant détachable sur les 2 épreuves de spécialité pour réviser les notions indispensables !

  • Pour une révision efficace de mes 4 épreuves du Bac !
    Tous les rappels de cours, pour mémoriser l'essentiel.
    Les exercices incontournables à maîtriser en Maths, avec leurs corrigés commentés.
    Toutes les notions du programme de philosophie.
    Tout ce qu'il faut savoir pour bien préparer mon Grand Oral.
    Le descriptif de chaque épreuve et des conseils pour réussir.
    Un aide-mémoire détachable dans mes 2 spécialités.

  • BLED ; philosophie

    , ,

    • Hachette education
    • 19 Août 2020

    Tout le savoir-faire Bled au service de la philosophie ! Entièrement revu, l'ouvrage s'articule autour de trois parties :
    - Les notions.
    - Les repères philosophiques.
    - Les auteurs majeurs.
    Un lexique et un index complètent utilement l'ouvrage. Pour chaque notion, le lien avec les perspectives du programme sera clairement établi.

  • Pour une révision efficace de mes 4 épreuves du Bac !
    Tous les rappels de cours, pour mémoriser l'essentiel.
    Des zooms sur les notions clés.
    Toutes les notions du programme de philosophie.
    Tout ce qu'il faut savoir pour bien préparer mon Grand Oral.
    Le descriptif de chaque épreuve et des conseils pour réussir.
    Un aide-mémoire détachable dans mes 2 spécialités.

    En stock

    Ajouter au panier
  • Objectif bac ; philosophie ; terminale ; fiches détachables

    ,

    • Hachette education
    • 19 Août 2020

    Tout le programme en 59 fiches détachables.

    Chaque fiche propose :
    Un résumé de cours , pour comprendre l'essentiel.
    Des encadrés pour maîtriser les idées clés , les notions clés et les oeuvres clés .
    La rubrique À retenir pour mémoriser les idées clés de la fiche.
    Une dissertation ou une explication de texte corrigée.

    En plus :
    Les définitions de tous les repères , avec des renvois vers les fiches de cours associées.
    Le descriptif de l'épreuve du BAC et des conseils.
    Un sommaire détaillé, un lexique et un index.

  • Leibniz lecteur critique de Hobbes

    , ,

    • Vrin
    • 12 Décembre 2017

    L'influence exercée par la lecture de Hobbes sur la pensée de Leibniz est attestée par le témoignage du philosophe allemand lui-même. Il déclare en effet à son aîné : « Je crois avoir lu la plupart de vos oeuvres publiées tantôt séparément, tantôt rassemblées, et je prétends en avoir tiré profit comme peu d'autres en notre siècle. » À notre connaissance, Leibniz n'en dira jamais autant d'un autre de ses contemporains. Et rien ne laisse présumer que cette déclaration de 1670, alors qu'il n'a que 24 ans, ne soit pas sincère. Au contraire, les contributions réunies dans ce volume ne font qu'en confirmer la justesse et la validité au-delà des seules années de jeunesse. Elles montrent que Leibniz connaît bien l'oeuvre de Hobbes : qu'il l'a méditée très tôt, qu'il l'a fréquentée assidûment, en y trouvant des ressources théoriques fécondes et en y puisant certains concepts. Qu'il y est même revenu, preuve que l'influence ne s'est pas arrêtée au jeune homme, mais que l'intérêt a perduré tout au long de sa carrière intellectuelle. Hobbes est pour Leibniz un auteur incontournable de la modernité et bien qu'il n'ait pas réussi à entrer directement en contact avec lui, il en a fait dans ses textes un interlocuteur majeur, dont il rencontrait forcément les thèses, en traitant de physique, de théorie de la connaissance, de morale, de religion, de droit ou encore - bien sûr - de politique.

  • Objectif bac ; fiches détachables ; philosophie ; terminales L, ES, S

    Marquer Eric

    • Hachette education
    • 17 Janvier 2018

    Pour une révision efficace du Bac ! - Tous les résumés de cours, pour mémoriser l'essentiel - Des zooms sur les notions, les auteurs et les oeuvres clés - Des encadrés "A retenir" rappelant le plan de chaque fiche - Le descriptif de l'épreuve et des conseils pour réussir - 10 tutos vidéos et des annales corrigées à télécharger gratuitement sur examens. hachette-education. com.

  • Hobbes contre les ténèbres

    ,

    • Books on demand
    • 9 Février 2020

    Le Léviathan écrit par Thomas Hobbes, ouvrage célèbre de philosophie politique, a été analysé et commenté par de nombreux spécialistes. Mais ces derniers ont toujours délaissé la dernière partie du traité : Du royaume des ténèbres. Jugée obscure et difficilement compréhensible, elle permet à Hobbes de s'épancher sur un mal mystique qui menacerait le monde. Nous proposerons ici une nouvelle clé de lecture de l'ensemble de l'oeuvre politique hobbesienne à partir d'une étude sur ce passage qui se révèle être central et essentiel à la démonstration rhétorique du philosophe partisan de l'ordre.

  • Leibniz lecteur critique de Hobbes

    ,

    • Les presses de l'université de montréal
    • 14 Novembre 2017

    L'influence exercée par la lecture de Hobbes (1588-1679) sur la pensée de Leibniz (1646-1716) est attestée par le philosophe allemand lui-même, qui déclare à son aîné, alors qu'il n'a que 24 ans : « Je crois avoir lu la plupart de vos oeuvres publiées tantôt séparément, tantôt rassemblées, et je prétends en avoir tiré profit comme peu d'autres en notre siècle. » À notre connais­sance, Leibniz n'en dira jamais autant d'un autre de ses contemporains, et rien ne laisse présumer qu'il n'était pas sincère. Au contraire, les contri­butions rassemblées dans ce volume ne font qu'en confirmer la justesse et la validité au-delà des seules années de jeunesse. Elles montrent que Leibniz connaît bien l'oeuvre de Hobbes : qu'il l'a méditée très tôt, qu'il l'a fréquentée assidûment, qu'il y a trouvé des ressources théoriques fécondes et puisé certains concepts. Quoiqu'il n'ait pas réussi à entrer directement en contact avec lui, le philosophe allemand en a fait dans ses textes un interlocuteur majeur, dont il rencontrait nécessairement les thèses, en traitant de physique, de théorie de la connaissance, de morale, de religion, de droit et - bien sûr - de politique.

    Couvrant l'ensemble des champs philosophiques dans lesquels la pensée des deux auteurs s'est exercée, ces études visent à offrir au lecteur le moyen de lire autrement l'oeuvre de Leibniz et de jeter une lumière inédite sur un certain nombre de ses thèses. Elles permettent également d'éclairer sous un nouveau jour les positions de Hobbes, d'en saisir certaines difficultés et de rendre compte de la manière dont celles-ci ont pu être reçues et commentées. Divisé en quatre parties, l'ouvrage comporte un appendice dans lequel sont traduites, pour la première fois intégralement en français, les deux lettres de Leibniz à Hobbes (1670 et 1674).

empty