Vie pratique & Loisirs

  • Longtemps je n'ai pas pris la parole. Longtemps je me suis méfié de  l'oralité. Je la trouvais vaine, voire suspecte. On se méfie des beaux parleurs, des "grandes gueules", de ceux qui bavardent à tort et à travers, souvent pour ne rien dire. Mais j'ai compris par l'expérience, dans les épreuves orales que j'ai passées au cours de mes études, dans les juridictions puis par la suite en enseignant l'art oratoire, à quel point la parole, si elle est utilisée à bon escient, est un arme exceptionnelle, une force redoutable qu'il ne faut jamais sous-estimer.
    J'ai une histoire d'amour contrariée avec la parole. C'est parce que j'ai l'impression d'avoir perdu des années à l'apprivoiser que je mets aujourd'hui un point d'honneur à transmettre l'art de bien parler aux jeunes pour qu'ils se libèrent des déterminismes sociaux. Les mots pour débattre, plutôt que pour se battre.
    Bien parler suppose un entraînement, des techniques pour être à l'aise en public, mais aussi pour structurer un discours, le délivrer avec aisance, convaincre en toutes circonstances.
    Puisez dans ce livre de  bons conseils pour nourrir et libérer votre parole. Devenez orateurs  ! Si j'y suis arrivé, vous pouvez le faire  ! 

  • Durant les douze semaines du Vendée Globe, Damien Seguin s'est confié à Sam Karmann. 46 000 kilomètres de conversations par téléphone satellitaire, entre le Marin et le Terrien.
    À l'ami dont il connaît la bienveillance et le savoir maritime, Damien Seguin dit les trois océans traversés, les voiles déchirées, les pannes, l'adrénaline. Il dit aussi l'hygiène, la nourriture, la débrouille quand on est né avec une seule main.
    Et, bien sûr, la solitude, le désespoir et l'exaltation. Sublime pied de nez au déterminisme physique : Damien Seguin est le 6e à franchir la ligne d'arrivée, déguisé en Capitaine Crochet.

  • Qui n'a jamais regardé une série en répondant à ses textos en même temps ? Commencé un roman pour se retrouver deux minutes plus tard sur les réseaux sociaux ? La perte d'attention est le mal du siècle, entraînant un sentiment de frustration et de culpabilité, et notre seule volonté est insuffisante pour lutter contre la distraction organisée. Pourtant, l'attention est notre bien cognitif le plus précieux, la clef d'une vie épanouie.
    La bonne nouvelle, c'est qu'il existe des solutions concrètes et accessibles pour ne pas céder à l'éparpillement. Dans ce livre, vous apprendrez le fonctionnement de votre attention et découvrirez les moyens d'action pour la reconquérir : créer un environnement propice, faire évoluer son rapport au temps et à l'urgence, réguler l'usage des écrans, éduquer les enfants... pour gagner en qualité de vie et aller enfin au bout de ses projets et de ses rêves.

  • Nous aimerions ne trouver en nous, pour nos enfants, qu'amour et tendresse. C'est illusoire. Nous avons un passé, une histoire avec ses richesses et ses blessures. Notre situation familiale ou professionnelle n'est pas forcément facile. Nous avons toutes sortes de raisons de ne pas être qu'amour : la peur, la colère, les frustrations. Le parent doit en prendre conscience sous peine de trop se culpabiliser, de saboter l'amour, d'installer distance et méfiance avec son enfant.

  • Après le règne du Q.I, on découvre aujourd'hui l'importance des émotions, essentielles pour communiquer et convaincre.
    L'intelligence du coeur fait toute la différence.


    Anxiété, honte, dépression, violence et solitude... Et si tous ces maux avaient une cause commune ? Et s'il y avait une alternative aux comprimés, tablettes et gélules que nous consommons pour nous calmer, nous aider à dormir, nous mettre du baume au coeur ?
    A l'école, on enseigne l'histoire, la géographie, les mathématiques et qu'apprend-on sur l'affectivité ? Ne serait-il pas aussi utile d'avoir quelques notions sur les étapes du deuil, la colère et la résolution non-violente des conflits que de savoir par coeur 1515 Marignan ?
    Il est temps de mieux comprendre nos émotions pour les gérer efficacement. L'urgence est affective. Aujourd'hui, compétences techniques et QI élevé ne sont plus insuffisants pour réussir. La confiance en soi, la créativité, l'aisance relationnelle et l'autonomie font la différence. Dynamiques de réseaux, interdépendance, le défi du millénaire nouveau qui s'avance est celui de la coopération. L'intelligence du coeur, intelligence relationnelle et émotionnelle, est l'intelligence de demain.


    Isabelle Filliozat est psychothérapeute. Certifiée clinicienne en analyse transactionnelle et maître praticien en programmation-neurolinguistique, elle travaille sur les émotions depuis une vingtaine d'années.

  • Stop à la pression du parent parfait.

    Être parent, c'est faire face à toutes sortes de problématiques complexes comme le monopole de la balançoire, le partage du chocolat et les innombrables autres sources de disputes entre enfants. Stop à la pression du parent parfait !
    Heather Shumaker nous invite à nous libérer du carcan bien-pensant pour nous recentrer sur l'objectif : apporter à nos enfants ce dont ils ont besoin pour grandir et devenir de futurs adultes responsables, généreux et attentifs aux autres. Elle nous emmène sur le terrain et propose 29 règles rebelles qui sauveront bien des situations :
    - On ne joue à la bagarre qu'avec des amis.
    - « Je te déteste ! » n'est pas une attaque personnelle.
    - C'est OK si ça ne blesse personne et n'abîme rien.
    - On a le droit de se tromper.
    Un guide clair qui soulage et décomplexe les parents !

  • Je ne sais toujours pas si j'aime la boxe : le champion du monde boxe avec les mots Nouv.

    C'est l'histoire d'un petit garçon dont le père disparaît. L'histoire d'un adolescent qui grandit avec sa mère courage dans une banlieue triste. Celle d'un jeune homme qui entre un jour dans une salle de boxe. Il n'y connaît rien. Il a peur. Il apprend à boxer, à prendre confiance en lui, à mordre la vie. De peur de finir pauvre, il va s'obliger à poursuivre des études pour devenir ingénieur et boxeur professionnel en même temps. Du lundi au vendredi, il développe des logiciels, le samedi, il croise le cuir aux Canaries, à Venise ou Donetsk jusqu'à monter sur le toit du monde en devenant champion.

    Des matchs truqués en Italie aux bars clandestins en Thaïlande, des valises de billets en Ukraine à l'excellence cubaine, Brice Faradji raconte dans un style sincère et authentique son long voyage dans l'univers du Noble Art. D'ordinaire, ce sont les écrivains qui se fascinent pour la boxe, voici le livre d'un écorché vif devenu écrivain.

  • Où tu vas, tu es

    Jon Kabat-Zinn

    • Lattes
    • 9 Mai 2012

    Découvrez Où tu vas, tu es - Apprendre à méditer en tous lieux et en toutes circonstances, le livre de Jon Kabat-Zinn. En 1979, le Dr Jon Kabat-Zinn s?associe à l?université du Massachusetts pour créer le Centre de recherche clinique pour la réduction du stress. Ses méthodes, fondées sur les techniques bouddhiques de la méditation et de la pleine conscience, obtiennent très vite des succès remarquables, tant auprès de grands malades dont les souffrances sont enfin apaisées, qu?auprès de victimes de troubles psychiques qui reprennent goût à la vie. Mais le programme du Dr Kabat-Zinn propose aussi des applications préventives, comme la création d?une consultation pour les minorités urbaines défavorisées, ou l?élaboration d?un travail avec des prisonniers sur la maîtrise de leur agressivité.Avec Où tu vas, tu es, Jon Kabat-Zinn a voulu élargir son public en s?adressant à tous ceux qui se laissent dévorer par le stress et la tension de la vie quotidienne. À ceux-là, toujours plus nombreux, il offre ce petit livre de sagesse qui ne se veut pas une méthode, mais une introduction à la pleine conscience. Débrancher le pilote automatique pour faire de chaque instant de sa vie un moment privilégié, apprendre à se connaître pour retrouver la joie de vivre, voici, tel un message d?espoir, ce que propose ce livre qui a déjà trouvé un très large écho international.Traduit de l?anglais par Yolande du Luart

  • Vous souhaitez que vos enfants soient heureux. Mais vous craignez de les abîmer. Comment faire ?
    Là où la plupart des livres de parentalité placent l'enfant au centre, Philippa Perry a choisi de se concentrer sur la relation parent-enfant pour engager un travail sur soi. Ou quand ranger les vieux placards de son enfance permet de faire de la place pour la parentalité.
    Un livre drôle, intelligent, fascinant et rafraîchissant, où l'émérite psychothérapeute Philippa Perry nous parle des comportements à privilégier et de ceux à éviter, sans dépeindre un modèle idéal mais en proposant une vue d'ensemble des pratiques qui permettent de bonnes relations parents-enfants.
    Riche de conseils indispensables, voici un ouvrage que chaque parent devrait lire quel que soit l'âge de ses enfants, que chaque adulte devrait lire, même s'il n'a pas d'enfant.

  • Pour une éducation non-sexiste des filles et des garçons.

    Comment permettre à ses enfants de choisir librement une activité sportive ou artistique ? Que faire face à une maîtresse qui enchaîne les stéréotypes sexistes ? L'égalité passe-t-elle aussi par les vêtements et les jouets ?
    En partant de situations auxquelles sont confrontés tous les parents - dès la grossesse -, Amandine Hancewicz et Manuela Spinelli, spécialistes des questions d'égalité entre les femmes et les hommes, décortiquent les stéréotypes et injonctions auxquels les enfants sont soumis·es. À travers ce livre instructif et engagé, elles ouvrent la réflexion sur ce qu'on juge « normal » par convention sociale, et appellent à des changements structurels, tel que l'allongement du congé paternité. Et si sortir des clichés permettait d'offrir plus d'égalité et surtout plus de bonheur à nos enfants ?

    Une invitation au dialogue, à la réflexion et à la remise en question des rôles genrés que la société nous impose. Libérateur !

  • Longtemps, l'écologie a été confisquée par la gauche. Or, il est possible de conjuguer la sauvegarde de l'environnement avec la croissance, mieux : de mettre le développement économique au service de la transition énergétique. En un mot, s'adapter plutôt que renoncer.
    Ce manifeste d'un « écolo de droite », espèce politique encore trop rare, déconstruit brillamment les clichés et plaide pour une écologie plus audacieuse que punitive. Nul doute que l'enjeu aura toute sa place dans les débats politiques à venir.

  • Ma vie en rouge et blanc

    Arsène Wenger

    • Lattes
    • 7 Octobre 2020

    Arsène Wenger est l'un des entraîneurs les plus fascinants, mystérieux et respectés. Il se raconte pour la première fois.

    Par son approche du jeu, sa rigueur, ses idées novatrices, Arsène Wenger - que l'on a souvent surnommé « Le Professeur » -, a marqué le monde du football et a transformé le métier de l'entraîneur en art. Comment l'enfant de Duttlenheim, en Alsace, a-t-il réussi à devenir l'un des entraîneurs les plus admirés ? Comment a-t-il bâti la fabuleuse équipe des Invincibles à Arsenal ? Comment a-t-il orchestré la transformation de ce club ancien et traditionnel qui est passé de 70 à 700 salariés et a célébré tant de titres ?
    Arsène Wenger évoque chaque rencontre décisive, chaque club qu'il a entraîné - de l'AS Cannes à Arsenal en passant par Nancy, Monaco et Nagoya au Japon -, les joueurs qu'il a pu recruter et accompagner à leur meilleur niveau : George Weah, Lilian Thuram, Emmanuel Petit, Thierry Henry, Anelka et tant d'autres. Il partage les moments les plus importants, les victoires fameuses et les défaites terribles, ses valeurs face à un monde du foot qui a connu des années noires et tant de démesure. Il nous offre une vie de passion et de précieuses leçons.
    Le livre incontournable d'un entraîneur mythique, d'un manager hors-pair, d'un homme qui est entré dans la légende.

  • De l'allégorie de la caverne de Platon au récent film Matrix, en passant par les fables de La Fontaine, le langage symbolique a toujours permis d'enseigner, faire réfléchir, transmettre des idées. Ce livre nous invite à un voyage en sept étapes, à travers des fables universelles animalières et végétales, qui nous parlent d'évolution, de conscience et de résilience. Celle de la grenouille met en évidence l'inconscience que l'on peut avoir du changement dans notre vie. Celle du bambou chinois nous enseigne à voir au delà des apparences. Celle de la cire et de l'eau chaude souligne l'influence de toute « première », qu'il s'agisse d'une rencontre ou d'un premier pas. Celle du papillon nous parle du sens de l'effort. Celle du champ magnétique nous pousse à découvrir les raisons cachées et invisibles des évènements en surface. Celle de l'oeuf et du poussin nous parle du cycle de la vie, et celle de la vipère de Quinton de l'adaptation aux changements.

  • Si tout le monde est concerné par la pandémie, personne ne la vit de la même façon. Pour autant, nous ne sommes pas obligés d'aller mal, même quand la situation est menaçante. Le stress post-pandémie ou post-traumatique n'est pas une fatalité.
    Aujourd'hui, nous savons appliquer les gestes barrière. Alors découvrons aussi des pensées et des expériences protectrices qui nous aident à résister et à renaître en ces temps hostiles. Les 4 temps de la renaissance, véritable grammaire émotionnelle, nous enseignera comment surmonter le passé récent, regarder le présent sans angoisse excessive, anticiper un futur meilleur avec un optimisme réaliste, cultiver des moments de lenteur et de vide avec le gérondif. Et comment faire le plein de résilience et d'émotions positives.
    />
    En s'appuyant sur des recherches récentes sur la psychologie, la santé et la biologie du cerveau, le professeur Lejoyeux nous propose ici de multiples recettes et exercices à mettre en pratique afin de nous réconcilier avec nous-mêmes, et de trouver notre propre manière de renaître.

  • Un guide naturopathique et 30 recettes saines pour être bien dans son ventre !
    Ballonnements, intolérances, syndrome prémenstruel, fatigue... On sait combien les maux de ventre peuvent être handicapants et désociabilisants.
    Et si on arrêtait de croire que la souffrance est un passage obligé ? Et si on écoutait notre corps, qu'on apprenait son langage ?
    Marine, naturopathe, et Laëtitia, experte en santé et en cuisine saine, nous expliquent tout de notre anatomie et font le point sur les idées reçues. Pourquoi manger de la salade provoque parfois des ballonnements ? Pourquoi le jus de citron ne fait pas toujours du bien ? Pourquoi certains ne supportent pas le gluten ? Pourquoi les règles ne devraient pas faire souffrir ?
    Alimentation, astuces naturopathiques, recours aux plantes, yoga, gestion émotionnelle, elles nous invitent à passer de la théorie à la pratique, pour en finir avec ces maux qui nous gâchent la vie, et réconcilier enfin l'esprit, le coeur, le corps et l'assiette.

  • Parler, voilà bien la chose la plus naturelle pour un petit être humain. Ou du moins, on pourrait le croire.
    Le niveau de langue de chaque enfant à l'entrée à l'école est très différent, selon que dans les 1000 jours qui ont précédé, on lui a parlé dans un langage « bébé » ou pas, que la personne avec qui l'enfant a partagé le plus de temps lui a enseigné des mots ou pas, et selon qu'il a passé beaucoup de temps ou pas devant des écrans.
    Car, si un bébé apprend beaucoup tout seul, il a besoin qu'on l'aide à apprendre un socle commun, pour tirer pleinement profit de l'école et de ses copains. Afin d'être sûre que chaque enfant dispose d'un tel socle, j'ai enquêté auprès de nombreux professionnels de la petite enfance pour répertorier les 500 mots qui seront son passeport langagier.
    J'ai glissé des devinettes et des comptines pour jouer à les apprendre, et des petits conseils éducatifs que l'on m'a au passage soufflé à l'oreille.
    Si votre enfant ne connait pas tous ces 500 mots avant son entrée à l'école, pas de panique, il les y apprendra ! Mais s'il les connait déjà, c'est un avantage. Il aura de toute façon plaisir à partager ce livre avec vous, et jouer avec les mots !

  • Une idée reçue voudrait que, pour être heureux, il faille sans cesse se sentir bien. Mais qui peut se vanter de ne jamais se sentir mal ? Bien sûr, les émotions positives et la gentillesse peuvent vous mener loin. Mais pas aussi loin que vous le pensez.
    Dans ce livre aussi profond que stimulant, Todd Kashdan et Robert Biswas-Diener, chercheurs en psychologie et en philosophie, démontrent que nous avons besoin de tous les aspects de notre personnalité. Ainsi la colère nourrit la créativité, l'égoïsme rend courageux et les réactions impulsives favorisent les relations interpersonnelles.
    Puisant dans un large éventail de recherches et dans des exemples concrets, Soyez négatif ! développe un message aussi simple qu'audacieux : nous n'avons pas à choisir entre bien-être et mal-être.

  • Un regard fatigué, une peau en berne, des fesses que l'on souhaiterait plus rebondies... La médecine et la chirurgie ont de quoi réparer un complexe. Mais comment connaître les traitements existants ? Le déroulé d'une intervention, son coût ? Peut-on rattraper un résultat décevant ?
    À toutes celles et ceux qui hésitent ou cherchent des informations, ce guide inédit, complet, passe en revue les techniques proposées selon la zone que l'on désire traiter.
    Isabelle Sansonetti a côtoyé dermatologues, chirurgiens et patients. Elle décrypte les différentes interventions et aborde les questions à se poser sur sa motivation, les effets secondaires, le risque d'engrenage. Sans langue de bois ni tabou, avec bienveillance et humour. Pour mettre toutes les chances de son côté. Indispensable.

  • La journaliste raconte sa grossesse et celle des femmes de sa génération : l'envie d'un enfant comme d'un objet de consommation, avec les avantages mais sans les inconvénients tels les interdits alimentaires ou le flot d'informations médicales contradictoires.

  • On ne se comprend plus

    Isabelle Filliozat

    • Lattes
    • 20 Septembre 2017

    Traverser sans dommage la période des portes qui claquent entre douze et dix-sept ans Tous les ados ne se ressemblent pas. Certains vivent cette période repliés dans leur chambre, d'autres ne cessent de sortir. Certains passent leur temps affalés sur le canapé, d'autres s'investissent dans le sport jusqu'à se mettre en danger. Certains perdent tout intérêt pour les études, d'autres sont toujours premiers, certains ont le joint aux lèvres dès le lever, d'autres n'y toucheraient pour rien au monde et d'autres encore oscillent entre les deux extrêmes.
    Il reste que certains traits se dégagent et que tous traversent une période complexe. Crise ? Oui, en quelque sorte. L'adolescent traverse une crise, une transformation. L'adolescence inquiète, parce que les risques sont effectivement là. Alcool, sexe, drogue, vitesse sur la route, décrochage scolaire, troubles du comportement alimentaire... Et pour traverser cette période, les ados ont besoin de leurs parents.
    A leurs côtés et non en face d'eux. Conçu comme les précédents (par tranche d'âge : 11-12 ans, 13 ans puis 14, 15 et 16 ans), On ne se comprend plus explore la psychologie des adolescents, ainsi que certaines composantes biologiques et physiologiques, et aide ainsi à poser un regard nouveau sur les motivations de leurs comportements - souvent inconnues des parents autant que des ados.

  • « Je veux savoir quel effet ça fait d'être en animal sauvage... je décris le paysage, la vie tels que les perçoivent un blaireau, une loutre, un renard, un cerf et un martinet. A cette fin, je recours à deux méthodes. Je m'immerge d'abord dans la littérature physiologique pertinente et découvre ainsi ce que l'on a appris sur le fonctionnement de ces animaux. Ensuite, je m'immerge dans leur monde. » C.F Et effectivement, Charles Foster a vécu plusieurs semaines dans la peau d'un blaireau, dans un trou et a mangé des vers. Comme une loutre, il a nagé dans des rivières du Devon, comme un renard citadin, il a fouillé les poubelles de l'est de Londres ; comme un cerf, il a brouté l'herbe des Highlands d'Ecosse. Et pour se rapprocher des martinets, il a suivi jusqu'à l'obsession leur route migratoires entre Oxford et l'Afrique de l'Ouest.
    Avec un sens de l'observation qui rassemble à la fois les connaissances scientifiques, la sagesse, la beauté et aussi l'humour, Charles Foster nous offre une plongée unique dans le monde animal et une réflexion profonde sur nos sens et notre instinct.
    Profondément sérieux, parfois hilarant et toujours tenu par une écriture brillante Dans la peau d'une bête ne ressemble à rien de ce qui a été publié sur la vie animale et sur la frontière qui sépare l'homme de la nature.

  • La solitude n'est pas à la mode. Ni les introvertis. Le monde des affaires et de la culture appartient à ceux qui parlent haut. L'homme idéal est sociable, a le goût du risque, sait travailler en équipe. Le discret, le timide est presque suspect, son caractère n'est pas adapté à notre monde. L'essentiel est de n'être jamais seul. Susan Cain a mené une enquête passionnante sur l'histoire et les raisons de cette domination. Comment l'extraverti a-t-il progressivement pris le pouvoir ? Comment est-on passé d'une « culture de caractère » à une « culture de personnalité » ? Elle démontre avec des exemples, Chopin, Darwin, Gandhi, Gates, Wozniac..., et en puisant dans les dernières recherches des psychologues, des anthropologues, des sociologues..., comment la créativité des introvertis rayonne sur les entreprises, les arts et même la politique. Non, le brainstorming ne donne pas de meilleurs résultats que le travail solitaire. Non, les banques dirigées par des chefs charismatiques ne génèrent pas des résultats supérieurs à celles animées par les patrons plus discrets. Non, les grandes avancées politiques n'ont pas été réalisées par les plus forts en gueule... Susan Cain prouve même le contraire. Elle s'appuie aussi sur des examens du fonctionnement du cerveau qui tendent à prouver que les introvertis recherchent le calme, car ils enregistrent les stimulations du monde extérieur avec une intensité accrue. Elle rassemble aussi des conseils pour les parents et les professeurs qui ont à faire à des enfants introvertis afin de les aider à profiter de leur sensibilité et à ne pas les faire tomber dans une certaine tendance à la victimisation. 30 à 50 % de la population occidentale serait composée d'introvertis. Le livre de Susan Cain nous apprend à mieux les comprendre.

  • L'art de la niaque

    Angela Duckworth

    • Lattes
    • 12 Avril 2017

    Comment la passion et de la persévérance forgent les destins et comment la cultiver ?
    La psychologue Angela Duckworth démontre aux parents, étudiants, enseignants, sportifs et entrepreneurs aguerris ou néophytes que le secret d'un succès éclatant ne réside pas dans de quelconques prédispositions mais dans ce qu'elle entend par  « pugnacité » : la passion alliée à la persévérance.
    Enseignante-chercheuse de renom, Angela Duckworth évoque ici ses passages successifs par l'enseignement, le conseil aux entreprises et les neurosciences pour étayer son hypothèse que le succès ne s'explique pas par le « génie » mais un dosage unique de passion et d'opiniâtreté.
    Au fil des pages, elle conduit le lecteur auprès de sportifs, d'artistes, de militaires, de grands hommes d'affaires, d'enseignants qui leur livrent comment ils ont développé leur pugnacité.
    Dénichant des pépites dans l'histoire de la psychologie, elle suggère quelles leçons tirer des travaux les plus récents sur ceux qui excellent dans leur domaine. Vous apprendrez entre autres :
    Pourquoi le moindre effort en vue d'atteindre votre objectif compte double.
    Comment s'acquiert la pugnacité indépendamment du QI ou des circonstances. Comment aider nos enfants à se concentrer durablement sur leurs activités ? Quelle part d'un entraînement optimal implique de la souffrance et quelle part mène à l'extase. Ce qui vaut mieux pour un enfant, d'un soutien inconditionnel ou d'un haut niveau d'exigence.
    Vous y découvrirez ce qui se passe dans votre esprit quand vous butez contre un obstacle, et que tout part de là plutôt que du talent ou de la chance.

    Traduit de l'anglais par Marie Boudewyn

  • Nous croyons rendre nos enfants forts et les aider à réussir en corrigeant leurs défauts, en relevant ce qui ne va pas, leurs mauvaises notes, leurs erreurs et autres points faibles. S'appuyant sur trente années d'études scientifiques en neurosciences et psychologie positive, Lea Waters démontre que détecter et renforcer les points forts et qualités d'un enfant s'avère bien plus productif. Dans ce livre, l'auteure nous détaille le parentage basé sur les forces (PBF).
    Elle nous accompagne pas à pas dans la découverte des forces cachées ou inapparentes de nos enfants et nous explique comment faire pour les aider à les développer. L'approche par les forces n'ignore pas les faiblesses et ne consiste pas à inonder les enfants de louanges. L'auteure le souligne, les compliments sont souvent contre-productifs. L'approche de Lea Waters se révèle d'une stupéfiante efficacité, tant pour les parents que pour les enfants.
    Car les parents aussi gagnent à repérer leurs forces et talents ! Changer son regard et se focaliser sur les forces est une expérience magique. Non seulement la relation parent-enfant est plus confiante et joyeuse, mais les enfants gagnent en assurance, leurs résultats scolaires s'améliorent, les parents observent une inimaginable coopération à la maison... l'atmosphère familiale est transfigurée.
    Traduit de l'anglais par Isabelle Crouzet

empty