Arthaud

  • En tribu, en famille, en solo... Avec ou sans vélo : bienvenue à bord de Slow Train , un livre de voyage sur rail, pensé pour celles et ceux qui entendent sillonner l'Hexagone à leur rythme, sans plomber leur bilan carbone et leur budget, ni s'arracher les cheveux dans les embouteillages. Vive les petites lignes ferroviaires pour découvrir la France loin des autoroutes aseptisées et de la cadence infernale du TGV !
    Partant du principe que « le but n'est pas seulement le but, mais le chemin qui y conduit », Slow Train propose trente échappées ferroviaires pour clochards célestes contemporains. À l'heure où les changements climatiques pèsent déjà sur notre quotidien, où l'on commence à pointer les ravages du tourisme de masse, découvrir la France à rythme ralenti nous offre plus de dépaysement que de sauter dans un avion ou un train supersonique.
    Entre guide et manifeste, ce livre donne une furieuse envie de larguer les amarres, et de composter son billet dans un état d'esprit slow travel, l'oeil en éventail, l'envie de déconnexion et de dépaysement en bandoulière.

  • Atlas des cités perdues Les villes sont mortelles comme les civilisations et peuvent disparaître de la carte du monde. L'Atlas des cités perdues relate les destins inattendus et pourtant bien réels de plus de quarante cités aujourd'hui disparues. De la courte et délirante aventure de Sanzhi à Taïwan, née de l'imagination de promoteurs passionnés de design futuriste, à la splendide cité sumérienne de Mari perdue au coeur de la Syrie, sans oublier Prypiat en Ukraine, désertée du jour au lendemain après la catastrophe nucléaire de Tchernobyl ; chacune de ces villes abandonnées dévoile ses mystères. Folie des hommes, catastrophe naturelle, événement historique, déclin économique... quelles que soient leurs causes, ces disparitions nous interrogent, nous fascinent et hantent nos mémoires.

  • Atlas des contrées rêvées Pays des Amazones, royaume du prêtre Jean, terre de Barbarie... depuis la nuit des temps, les contrées rêvées ont hanté les songes et les récits des grands découvreurs. Au fil des siècles, marins, explorateurs, aventuriers ont raconté le monde et ses terres lointaines en les peuplant de créatures mythiques et légendaires. Îles merveilleuses telle Cythère, la patrie d'Aphrodite, pays de cocagne telle la Colchide où repose la Toison d'or, royaumes sauvages habités par des monstres tel le pays des Mombouttous, empires ténébreux tel celui des Cimmériens où s'exilent les morts... Cet atlas invite à une exploration poétique du monde, dans le sillage des grands explorateurs de l'Antiquité et du XVIe siècle mais aussi des poètes, polygraphes et érudits de tous les temps.

  • Par del les continents et les ocans, l'Atlas des lieux maudits dresse un inventaire indit des contres les plus infrquentables de la plante. De la rserve naturelle de Kasanka en Zambie envahie par des nues de chauves-souris, au tnbreux phare des disparus d'Eilean Mor perdu dans les les Flannan, en passant par la sinistre fort des suicids d'Aokigahara au Japon ou la diabolique demeure coloniale du 112 Ocean Avenue Amityville, chacun des quarante lieux recenss renferme une histoire aussi tourmente que fascinante. Vritable manuel gographique de l'pouvante, cet atlas se feuillette d'une main fbrile, la peur au ventre..

  • Voyageurs, ils devinrent écrivains. Écrivains, ils se firent voyageurs.
    Les uns - Stevenson, Conrad, Segalen ou Bouvier - partent au bout du monde pour courir après les rêves nés de leurs lectures d'enfance ; les autres - Kipling, London, Kessel ou Chatwin - prennent la route pour nourrir les livres qu'ils ambitionnent.
    D'un côté : Segalen, médecin de marine et amateur d'art, Kavvadias le radio de cargo grec, Slocum le circumnavigateur solitaire, Moitessier l'enfant prodige et insolent de la voile.
    De l'autre : Simenon, Gary ou Cendrars, qui, comme Kerouac, auraient pu clamer : « Écrire est mon boulot. alors il faut que je bouge ! » Ces curieux infatigables notent les épreuves qu'ils endurent, les rencontres et de belles histoires. Le voyage les transforme, ils décrivent leur métamorphose, cet autre qui naît en eux. De retour, ils couchent sur le papier, souvent en les magnifiant, les aventures qu'ils ont vécues.
    Tous n'ont qu'un but : transmettre leur passion pour la littérature d'aventure, et faire prendre la route.

  • Présentation de diverses nations du monde qui sont autant de fictions géographiques : pays bien réels aux marges de la légitimité, Etats aux frontières mouvantes dirigés par des leaders inconnus mais visionnaires, etc

  • Récit de voyage sur les chemins de pèlerinages entre Compostelle, Jérusalem et Rome où l'auteur, en plus de parler de son expérience, se pose des questions sur l'intérêt et l'histoire de cette tradition religieuse.

  • Pourquoi ne pas découvrir l'histoire de l'humanité au fil de nos pas? Cette Histoire du monde en 500 marches s'adresse à tous les curieux, randonneurs chevronnés ou historiens casaniers. Grâce à des textes concis, des cartes, des itinéraires et un choix de photos voyageuses, ce livre nous entraîne sur les chemins de notre histoire, de l'aube de l'humanité jusqu'à nos jours.
    Un voyage époustouflant à travers les millénaires...

  • De Kyneska, princesse grecque de Sparte, championne de course de char et première femme de l'histoire à gagner les jeux Olympiques, à la minuscule Keiko Fukuda qui à l'âge de 98 ans devint la première judoka à atteindre le grade de ceinture noire dixième dan, sans oublier Marie Paradis, la petite chamoniarde qui, en 1811, fut la première femme à atteindre le sommet du Mont Blanc, ce livre richement illustré est un hommage à toutes les sportives, femmes d'action et de caractère qui s'imposèrent pour réussir leur vie de championne.
    Qu'elles soient militantes ou parias, touche-à-tout ou stars du spectacle, bourgeoises ou filles du peuple, toutes osèrent s'aventurer au-delà des limites que la société leur avait fixées

  • Partez pour un voyage naturaliste au coeur de l'asphalte ! Même en ville où l'homme règne en maître, de nombreuses espèces animales ont élu domicile. Renards, fouines ou chauve-souris cohabitent avec les citadins, qui ignorent souvent leur présence.
    Certaines espèces animales opportunistes ont assimilé les architectures humaines à leurs falaises d'origine et s'y sont parfaitement adaptées comme le faucon pèlerin ! D'autres profitent de nos poubelles facilement accessibles pour y dérober de délicieuses pitances tels le rat surmulot, la fouine ou encore le renard roux. Parce que la nature est partout, méduses d'eau douce, anguille, cigogne, héron ou perruche partagent notre univers urbain. Et s'il suffisait d'apprendre à regarder la ville autrement pour enfin les rencontrer ?

  • Ils se sont révoltés contre toutes les formes d'injustices, ils se sont révoltés contre le monopole des grandes puissances maritimes, contre l'avènement du monde industriel, ils étaient nostalgiques des grands espaces vierges. Plutôt que de perdre leur liberté, ils ont préféré se diriger vers une mort certaine, anticipant avec sang-froid une issue inéluctable.


  • Les auteurs sont partis du sud de l'Aral et ont suivi à pied et à vélo, le réseau des pipelines caspiens jusqu'à Bakou, puis de Bakou jusqu'à la Turquie orientale via l'Azerbaïdjan et la Géorgie. Ils retracent l'aventure moderne et l'histoire millénaire de l'or noir des steppes.


  • Intrépides coureurs automobiles, téméraires constructeurs ou artistes épris du vertige de la vitesse, au volant de leurs bolides, ils atteignent tous la même folie, exaltante et impétueuse.
    Ils, ce sont Jean Bugatti, Françoise Sagan ou Enzo Ferrari qui côtoient au fil des pages Blaise Cendrars, Steve Mc Queen, Alain Prost et tant d'autres pour réussir une cascade de portraits, avisés ou extravagants, dans un hymne à la vie, à toute allure. La Jamais Contente, cette drôle de machine conçue par Camille Jenatzy, la voiture sur rails de Fritz von Opel ou le rallye sauvage et clandestin manigancé par Brock Yates sont autant de défis au temps et à l'espace, qui ont bouleversé les esprits et ouvert de nouveaux horizons, où tout ou presque devenait possible.
    Ces maestros de la conduite au volant de leurs mécaniques rutilantes ont inventé la vitesse. Ce livre est le leur, celui de ceux qui vont de l'avant, de ces pionniers qui érigèrent l'automobile en passeport de l'évasion, et de ceux qui toujours en usent pour s'affranchir des carcans et tirer leur irrévérence au danger.

  • « C'est avec ce livre que je souhaite fêter mes 80 ans, car c'est un hommage à tous ceux qui sont chers à mon coeur, ces hommes et femmes engagés pour la défense de la nature et des animaux. De Jane Goodall à Paul Watson en passant par le Dalaï Lama ou le français Théodore Monod. J'ai eu la chance de croiser plusieurs de ces êtres d'exception, mes frères et soeurs de combat convaincus comme moi que l'homme n'est pas supérieur aux autres...

  • Montagne

    Yves Ballu

    Le Loin, on admire les montagnes. De près, la montagne est un miroir dans Lequel se réfléchit La folie des hommes qui L'ont rêvée. Et ces images d'hommes, braves ou terrorisés, vainqueurs ou victimes, émerveillés, intimidés, subjugués... constituent le témoignage bouleversant d'une double aventure humaine: l'exploration des montagnes et de leurs sommets par l'homme, et la découverte de l'homme et de ses propres limites à travers la montagne. Au détour de quelque trois cents documents, pour La plupart inédits - photographies, gravures, affiches, cartes postales ce livre est un voyage à travers deux cents ans d'histoire de La montagne, depuis les premières explorations du mont Blanc au XVIIIe siècle par des ascensionnistes en habits de soie, jusqu'à la conquête des grandes faces nord dans Les années 1930 au terme d'une compétition acharnée, en passant par la naissance des sports d'hiver et le développement du tourisme alpin dans Les "belles années", celles où les femmes pratiquaient Le ski en robe, et où Les "voyageurs" endimanchés posaient sur La mer de Glace dans des chaussons de Laine pour éviter Les glissades.

  • Angkor Vat, l'oasis de Koufra.
    Les sources du Nil, les premiers pas sur la Lune... A l'origine des grandes expéditions. il y a souvent un mythe créé par un nom légendaire. Qu'ils soient médecins, ethnologues ou écrivains, missionnaires, soldats ou femmes du monde, les grands explorateurs ont une vie de roman. Ils ont d'abord rêve de partir avant d'embarquer vers des terres inconnues et d'y laisser leurs empreintes. là où nul ne l'avait fait auparavant.
    Parfois. le rêve se brise. et le périple tourne au drame... Oui, mais lorsque le succès est au rendez-vous, il est éclatant, magnifique. et il repousse les limites de ce qui est possible. Roald Amundsen, Jean-baptiste Charcot, Alexandra David-Néel, Sven Hedin, Edmund Hillary, Charles Lindbergh, Théodore Monod, Ernest Shackleton... Cet ouvrage couvre tout un siècle d'eploration et présente les plus grands explorateurs occidentaux, de la naissance de la photographie jusqu'à la conquête de l'espace.

  • Depuis la nuit des temps, dans de lointaines et froides vallées, des hommes menacées par la neige imaginèrent ce que Kipling aurait pu appeler des «choses en forme de» raquettes ou de skis. Longtemps considéré comme un instrument permettant de marcher sur la neige, le ski fut avant tout un moyen de transport utile aux montagnards. Les compétitions sportives et l'aspect ludique du ski n'apparaitront que bien plus tard [...] Du quartenaire préhistorique aux premiers champions olympiques -, cet ouvrage magnifiquement illustré recense les aventures de ceux qui ont fait le ski moderne:«ces merveilleux fous glissants sur leurs drôles d'instruments.» Chronique d'un sport né de la vie quotidienne des montagnards, cet ouvrage est une mine d'illustrations inattendues et rares. Des premières peintures rupestres aux affiches de promotion des sports d'hiver en passant par les illustrations fantaisistes des livres du XVIe siècle, cette histoire du ski illustrée s'adresse aussi bien aux curieux et amateurs qu'aux passionnés de ski. Pour tout apprendre sur le «patin à neige», des temps préhistoriques aux années 1950, en se laissant porter par une passionnante iconographie. à Lire au coin du feu, avec ou sans tartiflette.»

  • Passionnément. Aéronautes, aviatrices, cosmonautes ou astronautes, les femmes participent activement, depuis les origines, à l'essor de l'aviation. Aérostières intrépides, elles stupéfient rois et empereurs au XIXe siècle, quand elles s'élèvent à cheval sous un ballon, ou suspendues à un trapèze, sans parachute... Toujours au péril de leur vie et malgré les préjugés qu'elles bravent, ces filles talentueuses et lucides montrent un courage identique quand sonne l'heure des dirigeables et des aéroplanes, des supersoniques et des fusées. Pionnières en dentelles, bardées de cuir ou encore engoncées dans un scaphandre spatial, elles enchaînent les exploits, souvent égales des hommes, parfois meilleures, à l'image d'Hélène Boucher, Amelia Earhart, Hanna Reitsch, Jacqueline Auriol ou Claudie Haigneré...

  • Aviateurs ou poètes, les acteurs de la Ligne et de l'Aéropostale sont devenus des modèles presque malgré eux.
    Parce qu'ils ont vécu, entre ciel et terre, la plus folle des aventures, parce qu'ils ont triomphé des déserts africains, de l'Atlantique sud et des Andes, et parce qu'ils ont élevé leur sacerdoce jusqu'au sacrifice, Mermoz, Guillaumet, Saint-Exupéry et tant d'autres demeurent aujourd'hui encore de parfaits exemples de courage et de volonté.

empty