• Harpie

    Megan Hunter

    VOILA MAINTENANT QUELQUES ANNEES QUE LUCY STEVENSON A DELAISSE ASPIRATIONS PERSONNELLES ET DOCTORAT DE LETTRES CLASSIQUES POUR JOUER LES EPOUSES MODELES ET LES JEUNES MAMANS PARFAITES, capables de tout mener de front dans un quotidien répétitif mais, somme toute, confortable. Un jour pourtant, un simple sms vient tout bouleverser. Un certain David Holmes lui apprend que sa femme, Vanessa, couche avec Jake, le mari de Lucy.
    Elle qui avait parfois des soupçons coupables, elle qui éprouvait le sentiment fugace de passer à côté de sa vie, la comparaison avec Vanessa l'achève. C'est une collègue biologiste de Jake, la cinquantenaire accomplie, sans enfant. Une femme libre. Tout ce qu'elle n'est pas. Pour survivre à la crise qui s'ensuit, Lucy commence à se dédoubler, à convoquer le mythe de la harpie, ressurgie de l'enfance et des études de lettres, et à vouer une passion aux catastrophes naturelles, tornades et tsunamis.
    Le jour où Jake, pour en finir, lui propose de se venger, en le faisant souffrir trois fois, elle qui, avant, n'aurait pas fait de mal à une mouche, elle qui se croyait policée, civilisée, épouse modèle et femme aimante, elle est prête.

  • Une femme s'apprête à accoucher au moment où Londres est menacée par une inquiétante et mystérieuse montée des eaux. Elle et R, son mari, doivent prendre la fuite avec leur nouveau-né, qu'ils ont baptisé Z. Ils trouvent différents refuges mais la famille doit reprendre la route afin d'échapper aux intempéries et au désespoir des hommes. R et la narratrice sont rapidement séparés. Cette dernière prend la mer avec Z et O, une autre femme poursuivant seule son chemin avec son tout jeune enfant. À l'abri sur une île, elles attendent. Que l'inondation et les incendies cessent, que leurs compagnons réapparaissent, que leur vie d'avant reprenne son cours. Pendant ce temps, les premières dents de Z se fraient un chemin dans sa bouche espiègle et le lien de plus en plus profond qui le relie à sa mère devient très vite, parmi la confusion et l'incertitude environnantes, le havre le plus sûr.Megan Hunter excelle dans l'expression des sensations, des émotions et des angoisses liées à la découverte de la maternité. Au-delà de cette sphère intime, elle fait également écho aux questionnements actuels sur l'écologie, les migrations de population et l'effondrement de notre civilisation. Un premier roman bref, d'une rare intensité poétique, aussi sombre qu'étincelant.

  • 'I was moved, terrified, uplifted - sometimes all three at once' Tracy Chevalier
    In the midst of a mysterious environmental crisis, as London is submerged below flood waters, a woman gives birth to her first child, Z. Days later, the family are forced to leave their home in search of safety. As they move from place to place, shelter to shelter, their journey traces both fear and wonder as Z's small fists grasp at the things he sees, as he grows and stretches, thriving and content against all the odds. This is a story of new motherhood in a terrifying setting: a familiar world made dangerous and unstable, its people forced to become refugees. Startlingly beautiful, Megan Hunter's The End We Start From is a gripping novel that paints an imagined future as realistic as it is frightening. And yet, though the country is falling apart around them, this family's world - of new life and new hope - sings with love.

empty