• Ravensbrück Nouv.

    "Ce monde d'horreur était un monde d'incohérence : plus terrifiant que les visions de Dante, plus absurde que le jeu de l'oie."
    Germaine TILLION

    "Grande figure qui a traversé le XXe siècle, Germaine Tillion (1907-2008) est une ethnologue et historienne au parcours hors du commun. Elle fut l'élève de Marcel Mauss, résistante dans le Réseau du musée de l'Homme, déportée à Ravensbrück de 1943 à 1945, et engagée tout au long de sa vie en faveur du droit des femmes, des prisonniers et de la décolonisation.
    En entrant au Panthéon en 2015 pour son engagement pendant la Deuxième Guerre mondiale mais aussi pour l'importance de ses écrits, fonctions et prises de positions humanistes, Germaine Tillion est la première ethnologue à recevoir l'hommage de la Nation et, à ce jour, la deuxième femme scientifique après Marie Curie. Dans « Ravensbrück », elle dresse un récit unique de l'enfer concentrationnaire. Dès son arrivée au camp, elle observe et cherche à rendre intelligible l'inexplicable, l'inhumanité la plus effroyable. Comprendre pour survivre, analyser les codes, les relations humaines, les rapports de forces et les solidarités.
    Roselyne Sarazin donne toute sa vigueur à ce texte fondamental."
    Patrick FRÉMEAUX & Christian BROMBERGER

  • Comme enfant du peuple allemand, Günter Gallisch a été un témoin privilégié de la progression politique d'Adolf Hitler et des conséquences de sa dictature pour son pays, le fameux IIIe Reich. Prétextant dès 1933 que le Traité de Versailles et ses conditions trop sévères interdisait à l'Allemagne toute renaissance, le Führer mettra en oeuvre des mesures qui promettaient au peuple un avenir meilleur.
    Or, dès le début de la Seconde Guerre mondiale, le régime qui devait durer mille ans connaît des ratés. Discipline, obéissance et par la suite brutalité, peur et mouchardage deviennent la norme tant en campagne que dans les villes. La débâcle qui s'en suivra frappera les Allemands de plein fouet et causera leur défaite aux mains des Alliés.
    Tout ce temps, Günter Galisch était aux premières loges. Pour une des premières fois, un témoin privilégié de cette fascinante époque raconte ce qui se passait vraiment en Allemagne, non pas parmi les bonzes militaires ou les classes politiques dominantes, mais au niveau de la rue, chez une population qui a longtemps cru que l'avenir passait par le nazisme.
    En toute franchise, ce témoin privilégié nous présente un récit concret, parfois aux antipodes de l'histoire officielle qui est présentée depuis plus de 70 ans. Car Günter Gallisch est persuadé que toute la vérité n'a pas été dite sur ces moments qui ont bouleversé le monde.

empty