Le joueur d'échecs

Traduit de l'ALLEMAND (AUTRICHE)

À propos

Stupeur sur le paquebot qui transporte de distingués voyageurs de New York à Buenos Aires ! Un mystérieux «Me B.» parvient à l'emporter sur le champion du monde en titre du jeu d'échecs. D'où lui vient ce talent, lui qui dit n'avoir pas touché un plateau à damiers depuis plus de vingt ans ? Et quels terrifiants souvenirs assombrissent cette victoire ? Illustration du raffinement de la barbarie nazie, doublée d'une oeuvre de fiction savamment orchestrée, cette nouvelle que Zweig rédige un an avant de se donner la mort, le 22 février 1942, a valeur de témoignage historique. TOUT POUR COMPRENDRE - Biographie de l'auteur - Contexte historique et culturel - Genre de l'oeuvre - Chronologie TOUT POUR RÉUSSIR - Questions sur l'oeuvre - Parcours de lecture - Activités d'écriture GROUPEMENTS DE TEXTES - Images du joueur en littérature - Approches de la vie de Zweig - Représentations du nazisme CAHIER ICONOGRAPHIQUE.


Rayons : Parascolaire > Classiques / Textes et commentaires > Français / Littérature


  • Auteur(s)

    Stefan Zweig

  • Éditeur

    FLAMMARION

  • Distributeur

    UNION DISTRIBUTION

  • Date de parution

    22/03/2013

  • EAN

    9782081289703

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    152 Pages

  • Longueur

    17.8 cm

  • Largeur

    12.5 cm

  • Épaisseur

    0.8 cm

  • Poids

    169 g

  • Support principal

    Poche

Infos supplémentaires : Broché  

Stefan Zweig

Stefan Zweig (1881-1942), romancier, nouvelliste et dramaturge autrichien, naturalisé britannique, est l'auteur d'une œuvre prolifique qui ne cesse de susciter l'engouement du public et de multiples adaptations. Figure de proue lucide des cercles intellectuels de Vienne d'avant-guerre, il fuit la montée du nazisme et gagne l'Angleterre alors que "La Peur" - écrite en 1913 et parue en allemand en 1920 - paraît enfin en français (1935). Admiré pour la profondeur incarnée avec laquelle il traite l'exploration psychique de ses personnages féminins, il se fait connaître aussi pour son pacifisme. Révulsé par la Seconde Guerre mondiale, il convainc sa jeune épouse de se suicider avec lui, au Brésil, à l'âge de 60 ans.

empty