L'homme stochastique

Traduction TRISTAN LATHIERE  - Langue d'origine : ANGLAIS (ETATS-UNIS)

À propos

Prévoir l'avenir. Un vieux rêve de l'humanité. Irréalisable scientifiquement ? À voir. En cette fin du XXe siècle, la science, précisément, a fait de si étonnants progrès que la stochastique - l'art de conjecturer - atteint un extraordinaire degré de sûreté. Et Lew Nichols s'est révélé d'une telle maîtrise en matière de prévision qu'il est devenu le très influent conseiller de Paul Quinn, qui sera sans doute président des États-Unis en 2004. Mais voici que surgit de l'ombre Carjaval, l'homme qui sait tout de l'avenir, même l'heure - proche - de sa mort. Il propose à Nichols de lui transmettre son savoir. Pour Nichols, ce serait la toute-puissance, et pourtant il hésite. Face à un futur sans alternative, sans libre arbitre, il est saisi de vertige et de terreur.
Robert Silverberg a écrit ici un étrange roman où la liberté, la nécessité et les probabilités se livrent dans un avenir proche, aujourd'hui passé, à un ballet redoutable avec l'amour, le pouvoir et la mort.

Rayons : Fantasy & Science-fiction > Science-fiction

  • Auteur(s)

    Robert Silverberg

  • Traducteur

    TRISTAN LATHIERE

  • Éditeur

    Robert Laffont

  • Date de parution

    16/05/2019

  • EAN

    9782221189306

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    354 Pages

  • Longueur

    18.3 cm

  • Largeur

    12.3 cm

  • Épaisseur

    1.6 cm

  • Poids

    226 g

  • Distributeur

    Interforum

  • Support principal

    Poche

Infos supplémentaires : Broché  

Robert Silverberg

Robert Silverberg est l'un des maîtres contemporains de la science-fiction. Dans la collection « Ailleurs et Demain », il a notamment fait paraître Les Monades urbaines, L'Homme stochastique, Shadrak dans la fournaise, L'Étoile des Gitans, À la fin de l'hiver, Les Royaumes du mur, Ciel brûlant de minuit et, à la suite du Château de Lord Valentin, les sept romans du cycle de Majipoor dont Le Roi des rêves, paru en avril 2002, est le dernier. Robert Silverberg a reçu en 2004 pour l'ensemble de son ?uvre le titre de Grand Maître de la science-fiction, la plus haute distinction honorifique du domaine, décerné par l'Association des auteurs américains de science-fiction

empty