Les communards

À propos

Entre mars et mai 1871, Paris connut une insurrection révolutionnaire qui devait rapidement aboutir à la mise en place d'un conseil populaire, la Commune. Moins de deux mois plus tard, les insurgés capitulaient devant les troupes régulières et le gouvernement de Thiers, replié à Versailles. La répression fut sanglante. La Commune est un moment singulier dans l'histoire de France et demeure encore aujourd'hui l'enjeu d'une bataille mémorielle.
Dans ce texte d'une grande clarté, Jean-Pierre Azéma et Michel Winock racontent - en usant largement de témoignages contemporains - ,l'avènement puis la chute de la Commune, mais également ses représentations ultérieures et ses conséquences à long terme. Un grand récit sans parti pris orchestré par deux de nos plus grands historiens.

Rayons : Sciences humaines & sociales > Histoire > Epoque contemporaine (depuis 1799)

  • EAN

    9782262096397

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    188 Pages

  • Longueur

    17.8 cm

  • Largeur

    10.9 cm

  • Épaisseur

    1.7 cm

  • Poids

    158 g

  • Distributeur

    Interforum

  • Support principal

    Poche

Michel Winock

Michel Winock, professeur émérite des universités à Sciences Po, est spécialiste d'histoire politique et d'histoire intellectuelle. Auteur de nombreux ouvrages, il a obtenu le prix Médicis essai en 1997 pour Le Siècle des intellectuels. Membre de la revue Esprit de 1964 à 1977, il a fondé en 1978 la revue L'Histoire.

Jean-Pierre Azéma

Jean-Pierre Azéma est un historien français, spécialiste
de la France sous l'Occupation, de l'histoire de Vichy et
de la Résistance. Professeur des universités, il a enseigné
l'Histoire à l'Institut d'études politiques de Paris.
Il est l'auteur notamment de De Munich à la Libération
(1938-1944) ; 1938-1948. Les années de tourmente. De
Munich à Prague : dictionnaire critique (sous sa direction
ainsi que celle de François Bédarida) ; Jean Moulin :
le politique, le rebelle, le résistant ; 1940, l'année noire.

empty