L'Alpe n.100 : alpins : 7000 ans d'histoires

À propos

Les 25 ans d'une revue pionnière ! 100 parutions et autant de thèmes explorant la culture et les patrimoines de l'arc alpin. Un immense merci à nos lecteurs, libraires et partenaires fidèles, ainsi qu'à l'ensemble de nos contributeurs !En 1998 naissait une revue pionnière, un « mook » peu ordinaire, qui prenait pour sujet les Alpes comme terres humaines. 99 numéros plus tard, L'Alpe continue de questionner les cultures et patrimoines de l'Europe alpine à sa façon : mettre à la portée du grand public les dernières recherches, privilégier les angles décalés et... accorder une très belle place à l'iconographie.Son premier numéro s'intitule Gens de l'Alpe ; son numéro 100 : Alpins, 7000 ans d'adaptation. Depuis le Néolithique, période à laquelle les premières communautés se sédentarisent (les premières traces humaines remontent à 100 000 ans environ), les hommes ont dû sans cesse s'adapter aux contraintes particulières de ce territoire : à la pente, au froid, à la neige, aux avalanches, aujourd'hui au dérèglement climatique. Ils ont dû faire face aux contextes politiques et socio-économiques changeants. Ces adaptations vont entraîner des migrations à différentes échelles : proches ou lointaines, définitives ou saisonnières. S'en dégage l'image de sociétés de montagne en constante mutation. C'est à ces diverses formes d'adaptation que va s'intéresser ce numéro. Il accompagnera la nouvelle exposition de référence du Musée dauphinois de Grenoble, partenaire de la revue depuis ses débuts. Au sommaire- Comment raconter l'histoire des sociétés alpines sur un temps long, dans sa complexité et sa diversité ? C'est le chantier d'envergure dans lequel s'est lancé le Musée dauphinois.- Les Alpes domestiquées. Au Néolithique, les communautés paysannes s'implantent durablement dans les Alpes. Elles adaptent leur économie agropastorale à la topographie et au climat montagnard.- S'il est un eéveénement majeur dans les Alpes durant l'Antiquiteé, c'est bien la conquete des Gaules. Mais que sait-on vraiment de la romanisation des populations alpines ?- L'histoire peu ordinaire d'une armoire, celle des Escartons à Ville-Vieille, symbole d'une forme originale de gouvernance, qu'expérimentèrent cinq hautes vallées du Dauphiné à partir du XIVe siècle.- La formidable ascension des libraires et colporteurs du Briançonnais au XVIIIe siècle, dont le réseau s'étendait en Europe et même outre-Atlantique !- L'étourdissante vitesse des mutations des sociétés de montagne du XIXe siècle à aujourd'hui (industrialisation, exode rural, tourisme).- Plongée dans les archives de Villard-de-Lans pour retracer le chemin de ces acteurs inconnus qui ont oeuvré à la transformation du Vercors.- Portfolio. Le photographe suisse Hans Peter Jost s'est intéressé à l'hypertourisme qui frappe les montagnes suisses chantées jadis par Haller. On rit, certes, mais on rit jaune !- Quel avenir pour les jeunes montagnards ? Va-t-on vers une révolution numérique de la montagne ?- Demain la montagne : une sélection de solutions environnementales et sociales portées par différents acteurs en faveur d'une montagne plus durable.- Carte blanche à l'écrivain Philippe Claudel, grand amoureux de la montagne, inquiet de l'emprise de l'homme sur ses paysages. Un manifeste amer et aimant à la fois.


Sommaire

- La romanisation des cultures alpines.
- L'histoire d'une armoire : celle des Escartons à Ville-Vieille (1773).
- L'étourdissante vitesse des mutations des sociétés de montagne aux XIXe et XXe siècles (industrialisation, exode rural, naissance du tourisme).
- Quel avenir pour les jeunes montagnards ? Vers une révolution numérique de la montagne ?

Rayons : Arts et spectacles > Beaux livres divers > Cultures / Folklore / Coutumes


  • Auteur(s)

    Collectif

  • Éditeur

    Glenat

  • Distributeur

    Hachette

  • Date de parution

    01/03/2023

  • Collection

    L'alpe

  • EAN

    9782344056332

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    96 Pages

  • Longueur

    30 cm

  • Largeur

    23 cm

  • Épaisseur

    0.9 cm

  • Poids

    520 g

  • Support principal

    Revue

empty