C'est du propre

C'est du propre

À propos

Quatrième livre de Jacques Barbaut aux éditions Nous, C'est du propre explore la question du nom. Nom propre, prénom, anthroponyme, nom de famille, nom de scène : ce livre emprunte, sous la forme d'une anthologie malicieuse et savante, drôle et profonde, autant à divers textes critiques (Genette, Barthes, Starobinski, Richard...) et philosophiques (Derrida, Lacan, Deleuze & Guattari...), qu'aux figures littéraires qui se confrontèrent aux questions du pseudonyme ou du « nom d'artiste » (Céline, Gracq...), de l'« hétéronyme » (Pessoa, Gary...), aux enjeux de la nomination des personnages (et lieux) fictifs de leurs romans (Balzac, Proust...) ou qui écrivirent à partir des associations et rêveries que leur propre nom suscita (Ponge, Quignard...) Comme les autres livres de Jacques Barbaut aux éditions Nous (qui portaient sur la lettre A, sur l'année 1960, sur la lettre H), C'est du propre accueille citations, collages, fragments, extraits de publications de toute nature, jeux typographiques, calligrammes, listes, rassemblant les fantaisies (arbitraire du signifié et échos des signifiants) et effets de l'onomastique. C'est du propre mêle l'érudition la plus étendue à un humour permanent. Le lecteur est happé dans un labyrinthe fascinant de réflexions sur les pouvoirs du nom.

Rayons : Littérature générale > Romans & Nouvelles

  • EAN

    9782370840851

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    224 Pages

  • Longueur

    20.1 cm

  • Largeur

    15.1 cm

  • Épaisseur

    1.7 cm

  • Poids

    282 g

  • Distributeur

    Belles Lettres

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Jacques Barbaut

  • Naissance : 1-1-1960
  • Age : 61 ans
  • Pays : France
  • Langue : Francais

Jacques Barbaut est poète, lecteur et correcteur pour la presse et l'édition. C'est du propre est son quatrième livre publié aux éditions Nous, après A As Anything. Anthologie de la lettre A (2010), 1960. Chronique d'une année exemplaire (2013) et H ! Hache ! Hasch ! Hallucinations de la lettre H (2016).

empty