LE 1 n.338 ; Algérie, le choc des mémoires

LE 1 n.338 ; Algérie, le choc des mémoires

À propos

C'est un pas de plus, important mais tardif. En reconnaissant la responsabilité de la République dans l'assassinat de l'avocat algérien Ali Boumendjel par l'armée française en 1957, le président Macron manifeste sa volonté de tirer au clair l'action de la France pendant la guerre d'Algérie. Cette décision s'inscrit dans l'esprit des recommandations du rapport Stora remis en janvier par l'historien, dont le titre à lui seul, Les questions mémorielles portant sur la colonisation et la guerre -d'Algérie, montre le chemin qu'il reste à parcourir. En se penchant sur ces mémoires plurielles et douloureuses, le 1 a voulu éclairer l'enjeu qu'elles représentent dans la société française d'aujourd'hui, toutes origines et sensibilités confondues.

Rayons : Littérature générale > Actualités & Reportages

  • EAN

    9782377152148

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    16 Pages

  • Longueur

    31.6 cm

  • Largeur

    21 cm

  • Épaisseur

    0.3 cm

  • Poids

    42 g

  • Distributeur

    Interforum

  • Support principal

    Revue

empty