À propos

Dix-sept articles qui sonnent comme la Déclaration des Droits de l'Homme et du Citoyen, mais conjugués au féminin. Dans ce document juridique, c'est avec ironie et féminisme qu'Olympe de Gouges se fait porte-parole de toutes les femmes et s'adresse à Marie-Antoinette pour revendiquer l'émancipation des femmes, et leur égalité. Femmes ou hommes, pas de différence : elles ont des « devoirs » mais aussi des « droits ». Elles peuvent prétendre à une place au sein du pouvoir politique, à la liberté d'opinion et sexuelle. Exister socialement n'est pas un droit réservé aux hommes. C'est un appel au changement de la condition féminine.


Rayons : Sciences humaines & sociales > Sciences sociales / Société > Thèmes et questions de société > Genres


  • Auteur(s)

    Olympe de Gouges

  • Éditeur

    CULTUREA

  • Distributeur

    SODIS

  • Date de parution

    08/09/2022

  • EAN

    9782385082802

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    24 Pages

  • Longueur

    21 cm

  • Largeur

    14.8 cm

  • Épaisseur

    0.1 cm

  • Poids

    47 g

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Olympe de Gouges

  • Naissance : 1-1-1748
  • Décès :1-1-1793 (Mort il y a 231 ans à l'âge de 45 ans)
  • Pays : France

Marie Gouze, dite Olympe de Gouges, née le 7 mai 1748 à Montauban et morte guillotinée le 3 novembre 1793 à Paris, est une femme de lettres française, devenue femme politique. Considérée comme une des pionnières du féminisme français, ele est devenue emblématique des mouvements pour la libération des femmes,

empty