Du bon usage des commémorations Du bon usage des commémorations
Du bon usage des commémorations
Du bon usage des commémorations

Du bon usage des commémorations

,

À propos

Le phénomène commémoratif occupe une place de plus en plus importante dans l'espace politique, médiatique et intellectuel.
Cette inflation, sinon cette omniprésence, entraînent-elle une perte de sens ? En d'autres termes, trop de commémoration tue-t-il la commémoration ? La commémoration n'est pas l'histoire. La mise en scène de la mémoire entraîne une part d'inclusion et d'exclusion, donc d'oubli. La commémoration sert la " vérité officielle ou à l'inverse des causes dissidentes, minoritaires, et contestataires. La commémoration a occupé une place stratégique dans la construction des Etats-nations, à la suite de l'implosion de la chrétienté médiévale.
On constate depuis quelque temps une fragmentation : les dimensions communautaire, voire communautariste, d'une part, et supranationale, d'autre part, vont-elles l'emporter au détriment de la dimension nationale traditionnelle ? Cet ouvrage, associant spécialistes des langues et cultures étrangères, historiens, politologues et littéraires, a pour ambition de croiser les regards et de créer des échos du bicentenaire de 1789 à Hiroshima, de Québec à Austerlitz, et de Luther à l'indépendance américaine, les auteurs s'interrogent sur l'évolution du phénomène, depuis l'Âge des Réformes jusqu'à nos jours.



Rayons : Sciences humaines & sociales > Histoire > Histoire généralités > Essais / Réflexions / Ecrits sur l'histoire

  • EAN

    9782753510135

  • Disponibilité

    Manque sans date

  • Nombre de pages

    231 Pages

  • Longueur

    23.7 cm

  • Largeur

    15 cm

  • Épaisseur

    1.5 cm

  • Poids

    398 g

  • Distributeur

    Sodis

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Bernard Cottret

Bernard Cottret, membre senior de l'Institut universitaire de France, enseigne l'histoire des civilisations anglo-saxonnes à l'université de Versailles-Saint-Quentin. Moderniste internationalement connu, spécialiste des cultures anglaise et américaine, et aussi du protestantisme, il a publié des biographies de Calvin et de Rousseau, d'Henry VIII et de Cromwell, et des essais sur l'édit de Nantes et la Réforme protestante.

empty