pour la grève

À propos

La grève a toujours eu des ennemis. Des forces s'agrègent pour lui faire perdre en légitimité et en opérativité. On la renvoie à l'archaïsme, à une contrainte antidémocratique faite aux "usagers", à une mauvaise stratégie, à une forme de violence. Elle s'est sclérosée dans les mains d'organisation syndicales. Mais si elle conserve sa force subversive c'est parce qu'elle n'existe qu'en imposant une remise en cause de l'ordre établi.

C'est pourquoi, du mouvement contre la loi travail au mouvement des gilets-jaunes, la grève a retrouvé sa puissance : elle est la mise en oeuvre de notre légitimité contre un ordre qui nous assujettis, elle est le foyer d'une communauté de sens.

Rayons : Sciences humaines & sociales > Sciences sociales / Société > Thèmes et questions de société > Changement social / Histoire sociale

  • EAN

    9782956807803

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    200 Pages

  • Longueur

    17 cm

  • Largeur

    11 cm

  • Épaisseur

    1.7 cm

  • Poids

    168 g

  • Distributeur

    Makassar

  • Support principal

    Poche

Infos supplémentaires : Broché  

Simon Le Roulley

Simon Le Roull ey est docteur en sociologie. Ces travaux portent
sur l'institution et la destitution du temps social, sur les résistances
au travail, la sociologie urbaine et l'histoire de la sociologie.

empty