L'arche spatiale Tome 3 : Reines sous un soleil lointain

Traduit de l'ANGLAIS par SEBASTIEN BAERT

À propos

La lutte pour reprendre le contrôle du Daedalus et faire demi-tour vers le nouveau monde promis aux humains a commencé. Les yis, des aliens cachés à bord de l'arche stellaire pour y régner derrière l'avatar mensonger de la Capitaine Électrique, envahissent l'habitat humain à la recherche de Hazel, la Fille de la Capitaine, et sa petite bande de rebelles.

Après avoir repoussé un assaut sanglant des yis contre son village natal, Hazel conduit ses proches vers l'arrière de l'arche où ils espèrent trouver un refuge plus sûr. Là-bas, elle compte également sur l'aide des IA de la section de propulsion pour lui fournir l'antimatière dont elle a besoin afin de construire une arme capable d'éliminer les reines-cerveaux yis abritées dans la mer centrale.

Placer un tel engin est un risque de taille et Hazel est fortement tentée de céder aux promesses de paix des yis, qui garantissent un partage équitable du nouveau monde. Mais comment peut-on se fier aux reines-cerveaux, qui depuis cinq cents ans se sont livrées à des crimes monstrueux, tout en se montrant maîtresses suprêmes de la supercherie ?


Rayons : Fantasy & Science-fiction > Science-fiction > Space opera


  • Auteur(s)

    Peter F. Hamilton

  • Traducteur

    SEBASTIEN BAERT

  • Éditeur

    BRAGELONNE

  • Distributeur

    HACHETTE

  • Date de parution

    14/02/2024

  • Collection

    Bragelonne Sf

  • EAN

    9791028119706

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    352 Pages

  • Longueur

    21.4 cm

  • Largeur

    14.2 cm

  • Épaisseur

    2.7 cm

  • Poids

    380 g

  • Série

    L'arche spatiale

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Peter F. Hamilton

Né en 1960 en Angleterre, Peter F. Hamilton a débuté sa carrière d'écrivain en 1987. Il s'est très vite imposé comme l'un des piliers du renouveau de la SF britannique. Mais là où ses amis auteurs exploraient de nouveaux courants, Hamilton a préféré faire revivre l'émerveillement des grandes aventures spatiales chères aux grands auteurs de l'âge d'or : Asimov, Clarke et Heinlein. Dans ce domaine, ses cycles L'Aube de la nuit et L'Étoile de Pandore font référence. Il est le maître incontesté du space opera moderne !

empty